Reynolds Metals Company

Reynolds Metals Company
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Richard S. Reynolds (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social RichmondVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Industrie de l'aluminium (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Produits Feuille d'aluminiumVoir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 29 000Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.reynoldsgroupholdings.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Reynolds Metals Company (RMC), fondée en 1919 au nom de U.S. Foil Company à Louisville (Kentucky) par Richard S. Reynolds, Sr., était une entreprise d'aluminium. Elle a fusionné avec Alcoa en 2000.

Elle disposait, entre autres, d'une usine à Phoenix (Arizona)[1]

L’annonce par Alcoa du rachat de Reynolds Metals Company, le , est survenue le même jour que l’annonce de la fusion à trois réunissant Alcan, Péchiney et Algroup pour créer APA.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « 8000-Ton Hydraulic ExtrusionPress », The Engineer,‎ , p. 648 (lire en ligne).