Renuka Chowdhury

femme politique indienne
Renuka Chowdhury
Image dans Infobox.
Renuka Chowdhury à son bureau ministériel en 2004.
Fonctions
Membre de la Rajya Sabha
Membre de la 13e Lok Sabha (d)
13th Lok Sabha (en)
Khammam Lok Sabha constituency (en)
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Université de Bangalore (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Partis politiques
Telugu Desam Party (en)
Congrès national indienVoir et modifier les données sur Wikidata

Renuka Chowdhury, née le , est une femme politique indienne membre du Congrès national indien, plusieurs fois ministre.

Elle représente son parti comme élue de l'État d'Andhra Pradesh au Rajya Sabha, la chambre haute du parlement, pour deux mandats successifs.

Elle est plusieurs fois ministre, d'abord ministre de la santé et de la protection de la famille de 1997 à 1998, ministre d'État au Tourisme à partir de 2004, et ministre de la Femme et du Développement de l'enfant de 2006 à 2009.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Née le à Vishakhapatnam dans l'Andhra Pradesh, Renuka Chowdhury est la fille du commodore de l'Air Suryanarayana Rao et de Vasundhara[1]. Renuka est l'aînée de trois filles. Elle étudie à la Welham Girls 'School, à Dehradun et obtient son BA en psychologie industrielle de l' Université de Bangalore. Renuka épouse Sreedhar Chowdhury en 1973.

CarrièreModifier

Renuka Chowdhury entre en politique en 1984 en tant que membre du Telugu Desam Party[2]. Elle est membre du Rajya Sabha, la chambre haute du parlement, pendant deux mandats consécutifs et whip en chef du parti parlementaire Telugu Desam de 1986 à 1998[3],[4].

Elle est ministre d'État de l'Union chargée de la santé et de la protection de la famille de 1997 à 1998 au sein du cabinet de H.D. Deve Gowda. Elle quitte en 1998 le Telugu Desam Party pour rejoindre le parti du Congrès[5]. En 1999 et 2004, elle est élue successivement aux 13e et 14e Lok Sabha comme représentante de la circonscription de Khammam. Elle est par ailleurs membre du Comité des finances de 1999 à 2000, et du Comité sur l'autonomisation des femmes de 2000 à 2001[1].

En , elle devient ministre d'État au Tourisme du gouvernement de l'Alliance progressiste unie (UPA I). Elle est ministre d'État de l'Union (charge indépendante), ministre des Femmes et du Développement de l'enfant dans le gouvernement de l'Alliance progressiste unie (UPA I) de à . Elle fait voter la loi Domestic Violence Bill (loi sur la violence domestique) qui réprime les violences faites aux femmes, leur donne un protection juridique, réprime les différentes formes de violence et de harcèlement, leur donne le droit à un logement sûr, leur permet de quitter le foyer en cas de maltraitance, interdit à leur ancien agresseur de les approcher[6]. Lors des élections de au Lok Sabha, Renuka Chowdary est battue par Nama Nageswara Rao du TDP de Khammam[7]. Le journal de Bombay, Mid Day, a rapporté en 2009 qu'en réponse à la « menace de Sri Ram Sena pour la Saint-Valentin », Renuka Chowdary a déclaré que les jeunes devraient envahir les pubs et faire un point à la brigade de la police morale[8]. Après l'attaque du pub de Mangalore en 2009 par Sri Ram Sene, Renuka Chouwdary déclaré que Mangalore a été « talibanisé » selon elle. Cela aboutit à une plainte déposée contre elle par le maire de la ville, l'accusant de monter en épingle des incidents isolés et de faire des commentaires généralisés sur la ville[9],[10]. La campagne Pub Bharo était en fait dirigée par sa plus jeune fille Tejaswini[11].

Renuka Chowdary devient porte-parole du Congrès et est réélue au Rajya Sabha en 2012[12].

Commissions parlementairesModifier

  • Membre, Commission des finances (1999-2000)
  • Membre, Comité sur l'autonomisation des femmes (2000-2001)
  • Membre, Commission des assurances gouvernementales ( - )
  • Membre, Commission des finances ( - )
  • Membre, Comité consultatif des entreprises ( - )
  • Membre, Commission de l'agriculture (depuis )
  • Membre, comité de la Chambre (depuis )
  • Membre, Comité des fins générales (depuis )
  • Président, Comité de la science et de la technologie, de l'environnement et des forêts (depuis )

RéférencesModifier

  1. a et b « Members Bioprofile », Lok Sabha (consulté le )
  2. Aditi Phadnis, Business Standard Private Limited, « Renuka Chowdhury, 'Rajini of Rajya Sabha' unlikely to make a return », Business Standard, Business Standard, (consulté le )
  3. « Untitled - Rajya Sabha », Rajya Sabha (consulté le )
  4. « Political Complexion of Rajya Sabha », Rajya Sabha (consulté le )
  5. Barun Ghosh, ABP Group, « RENUKA RUSH TO OPEN MAMATA FLANK IN ANDHRA PRADESH », The Telegraph (Kolkata),‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Incredible News - Domestic Violence Crucified - Together We Bond, 25 octobre 2006.
  7. Election Commission of India, General Elections, 2009 (15th LOK SABHA)
  8. (June 2009)After jail bharo, it's pub bharo Mid Day, retrieved 30 March 2012
  9. (17 February 2009)Mangalore Mayor drags Renuka to court NDTV
  10. Talibanization is happening in Karnataka - Renuka Chowdary
  11. [1]
  12. (25 March 2012) 55 elected unopposed to Rajya Sabha the Hindu, retrieved 30 March 2012

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :