Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la ville indienne. Pour le peuple extraterrestre fictif, voir Le Cinquième Élément.

Mangaluru
Mangalore
Mangalore
L'hôtel de ville de Mangalore
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État ou territoire Karnataka
District Dakshina Kannada
Fuseau horaire IST (UTC+05:30)
Démographie
Population 612 374 hab. (2009)
Géographie
Coordonnées 12° 52′ 10″ nord, 74° 50′ 33″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir sur la carte administrative d'Inde
City locator 14.svg
Mangaluru

Géolocalisation sur la carte : Karnataka

Voir la carte administrative de la zone Karnataka
City locator 14.svg
Mangaluru

Géolocalisation sur la carte : Karnataka

Voir la carte topographique de la zone Karnataka
City locator 14.svg
Mangaluru

Mangaluru ou Mangalore[1] (toulou : ಕುಡ್ಲ) est une ville de l'État du Karnataka en Inde.

Sommaire

GéographieModifier

ÉconomieModifier

Ancien grand port du sultanat de Mysore de Haidar Alî, Mangalore est aujourd'hui un centre d'exportation de café et de noix de cajou. Elle attire de nombreux étudiants et abrite une importante communauté catholique remontant à l'arrivée des Portugais en 1526. La ville a pris le nom de Mangaluru, ancien nom local, comme l'a proposé l'administration locale le 1er novembre 2006.

La ville est desservie par l'aéroport international de Mangalore (code AITA : IXE • code OACI : VOML). En 2010, le vol 812 Air India Express s'écrase à Mangalore, faisant 158 morts sur 166 passagers.

HistoireModifier

Histoire ancienne et médiévaleModifier

L'importance historique de Mangalore est révélée par les nombreuses références qui y sont faites par les visiteurs étrangers l'ayant visité. Au Ier siècle de l'ère chrétienne, Pline l'Ancien, historien romain, fait référence à un lieu nommé Nitrias, - tandis que le géographe grec Ptolémée parle lui d'un port nommé Nitra - le décrivant comme inadapté au débarquement, notamment par la présence de pirates dans ses alentours. Pline l'Ancien et Ptolémée évoquaient en réalité la fleuve Netravati, cours d'eau qui traverse Mangalore. Cosmas Indicopleustès, marchand grec, évoque, dans son ouvrage Topographie chrétienne du VIe siècle, la côte de Malabar comme région principale du commerce de poivre et Mangarouth (le port de Mangalore) comme l'un des cinq ports marchands exportateurs de poivre.

Le Sultan Battery à Mangalore est construit en 1784 par le sultan Tipû Sâhib dans le but de défendre la ville des forces armées britanniques arrivant par la rivière Gurupura (en).

Mangalore est un centre multilingue et multiculturel : Le Sud Kanara est la terre natale des Toulouva qui parle le Toulou. Mais on y parle aussi le konkani, le kannada, le beary, le malayalam, l'hindi et l'anglais.

Au IIIe siècle, Mangalore fait partie de l'Empire maurya, dirigé par l'Empereur bouddhiste Ashoka du royaume de Magadha.

Du IIIe au VIe siècle, la dynastie Kadamba, dont la capitale est Banavasi située dans le Nord Canara, règne de manière indépendante sur l'intégralité du Kanara.

Du milieu du VIIe à la fin du XIVe siècle, la région Sud du Kanara est dirigée par les chefs alupa. Ces seigneurs féodaux sont issus des dynasties locales majeures, tels que les Chalukyas de Badami, les Rashtrakutas de Manyakheta, les Chalukyas de Kalyani et les Hoysalas de Dwarasamudra. Pendant le règne du roi alupa Kavi Alupendra (1110-1160), Mangalore est visitée par le marchand juif tunisien Abraham Ben Yiju, qui a parcouru le Moyen-Orient et l'Inde au XIIe siècle.

Le voyageur marocain Ibn Battûta, ayant visité la ville en 1342, y fait référence en tant que Manjarur et affirme que la ville est située dans un large estuaire - le plus grand du Malabar - appelé "l'estuaire du loup".

A partir de 1345, les seigneurs Vijayanagara s'accaparent la région et pendant cette période de régence (1345-1550), le Sud Kanara est divisé entre Mangalore et les provinces Barkur (Barkur rajyas), censés être gérés respectivement par deux gouverneurs.

PersonnalitésModifier

  • Augustus Müller (1841-1910), prêtre jésuite allemand, est le fondateur de plusieurs institutions hospitalières à Mangalore.
  • Aishwarya Rai (née en 1973), Miss Monde 94, est née à Mangalore.
  • George Fernandes (1930-2019), dirigeant, syndicaliste et homme politique socialiste.

Lieux et monumentsModifier

AnecdotesModifier

Notes et référencesModifier

  1. La ville a été renommée Mangaluru en novembre 2014 (Good morning, Bengaluru).

Article connexeModifier