Rendiconti di Matematica e delle sue Applicazioni

revue académique de mathématiques

Rendiconti di Matematica e delle sue Applicazioni  
Titre abrégé Rend. Mat. Appl.
Discipline Mathématiques
Langue anglais principalement
Rédacteur en chef Marco Manetti
Publication
Maison d’édition Université de Rome « La Sapienza » et Istituto Nazionale di Alta Matematica « Francesco Severi » (en) (Italie)
Période de publication 1914 - maintenant
Facteur d’impact 0,28 (2018)
Fréquence continu, 1 volume annuel de 2 à 4 numéros
Libre accès oui
Indexation
ISSN (papier) 1120-7183
ISSN (web) 2532-3350
OCLC 499332312
Liens

Les Rendiconti di Matematica e delle sue Applicazioni (Comptes rendus de mathématiques et de ses applications) sont une revue mathématique à évaluation par les pairs , publiées conjointement par le département de mathématiques « Guido Castelnuovo » de l'université de Rome « La Sapienza » et par l'Istituto Nazionale di Alta Matematica « Francesco Severi » (en) (abrégé en INdAM)[1], fondé en 1913[2],[3]. La revue commence ses publications une année plus tard, en 1914 ; son premier directeur était Vito Volterra[3].

DescriptionModifier

Le journal publie des articles de recherche en mathématiques pures et appliquées, sans imposer de limite à la taille des travaux ; c'est pourquoi la soumission d'articles de synthèse, de travaux de nature fondamentale ou de thèses est également encouragée[4]. Comme d'usage dans les journaux à évaluation par les pairs, tout article est examiné par des rapporteurs[4]. Le journal est en libre accès dans sa version électronique ; la version imprimée est payante. Le journal publie les articles acceptés au fur et à mesure de leur arrivée sous leur forme finale. La version imprimée est publiée sous la forme d'un volume de 300 pages environ, composé de deux à quatre numéros.

Le journal est indexé, et des résumés sont publiés dans Mathematical Reviews, Zentralblatt MATH et Scopus. Le Mathematical Citation Quotient (MCQ) des Mathematical Reviews donne 0,28 pour l'année 2018.

HistoireModifier

Le journal est fondé en 1913 sous le nom de « Seminario Matematico della Regia Università di Roma: Rendiconti delle sedute »[3], avec comme premier rédacteur en chef Vito Volterra. Le nom du journal a changé plusieurs fois durant les cent dernières années.

Rédacteurs en chef successifsModifier

Noms successifs du journalModifier

  • Seminario Matematico della Regia Università di Roma: Rendiconti delle sedute
    • 1913–1922 : Série I
    • 1922–1931 : Série II
    • 1931–1935 : Série III
  • Rendiconti del Seminario Matematico della Regia Università di Roma
    • 1936–1939 : Série IV
  • Rendiconti di Matematica e delle sue Applicazioni
    • 1940–1967 : Série V
  • Rendiconti di Matematica
    • 1968–1980 : Serie VI
    • 1981–1986 : Serie VII
  • Rendiconti di Matematica e delle sue Applicazioni
    • 1986 – maintenant : Série VII

L'influence de l'INdAMModifier

La création de l'Istituto Nazionale di Alta Matematica (en) en 1939, sous l'influence de Francesco Severi, a eu des conséquences importantes sur le journal. Le , durant sa première réunion, le conseil scientifique du nouvel institut élargit les objectifs du journal pour tenir compte des aspects d'enseignement et change le titre en conséquence[5]. Ainsi, les premiers volumes de la Série V contiennent également la liste des cours de l'INdAM de l'année en cours [6], et des recueil de problèmes de recherche proposés par les enseignants de l'Institut[7],[8].

NotesModifier

  1. Zappa 1984, p. 12 et Roghi 2005, p. 10.
  2. Bacciotti 1998, p. 309
  3. a b et c « Historical Notes », Rendiconti di Matematica e delle sue Applicazioni, .
  4. a et b « Home page », Rendiconti di Matematica e delle sue Applicazioni, .
  5. Roghi 2005, p. 10.
  6. Ceccherini (1970), Programmi dei corsi..., p. 26,28–29, 31–32, 37–39, 45–46.
  7. Ceccherini (1970), Problemi, risultati e discussioni (lavori di seminario), p. 27–28, 29–31, 32–34, 35–37, 39–41, 43–45
  8. Zappa 1984, p. 12.

BibliographieModifier

  • (it) Andrea Bacciotti, « Periodici di matematica italiani: passato e futuro » [« Italian mathematics periodicals: past and future »], Bollettino dell'Unione Matematica Italiana. Sezione A. La Matematica nella Società e nella Cultura, vol. 1-A, no 3,‎ , p. 307–315 (Math Reviews 1719425, lire en ligne).
  • (it) Pier Vittorio Ceccherini (éditeur) (préf. Beniamino Segre), Rendiconti di Matematica. Indice 1913–1967 (Serie I–II–III–IV–V), Gubbio, Oderisi, , XVI+253 (ISSN 0034-4427, lire en ligne), « Supplemento al volume 3 della Serie VI ».
  • (it) Corrado de Concini et Gino Roghi (préface), « Materiale per una storia dell'Istituto Nazionale di Alta Matematica dal 1939 to 2003 », Bollettino dell'Unione Matematica Italiana. Sezione A. La Matematica nella Società e nella Cultura, serie VIII, vol. 8-A, no 3, parte 2,‎ , p. VII–VIII (Math Reviews 2225078, zbMATH 1089.01500).
  • Gino Roghi (éditeur), « Materiale per una storia dell’Istituto Nazionale di Alta Matematica dal 1939 to 2003 », Bollettino dell'Unione Matematica Italiana. Sezione A. La Matematica nella Società e nella Cultura, vol. 8, no 3, parte 2,‎ , x+301 (zbMATH 1089.01500).
  • (it) Guido Zappa, « La scuola matematica di Francesco Severi intorno al 1940 » [« The mathematical school of Francesco Severi around 1940 »], Rivista di Matematica della Università di Parma, vol. 10*,‎ , p. 11–14 (Math Reviews 0777309, zbMATH 0562.01015, lire en ligne).

Liens externesModifier

Articles liésModifier