René Moreau (soldat)

soldat français

René Moreau, né le dans la Haute-Vienne et mort le à Angoulême[1] à l'âge de 108 ans, était le dernier poilu de la Charente.

René Moreau
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 108 ans)
AngoulêmeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité

BiographieModifier

Il est mobilisé fin 1916. À Verdun, il sauve ses camarades de batterie (155 long), en les obligeant à monter vers le sommet d'une colline lors d’un bombardement à l’ypérite (gaz moutarde). Il termine la guerre avec le grade de maréchal des logis et est décoré de la Croix de Guerre. À partir de , il rejoint le front italien, la France et la Grande-Bretagne viennent alors soutenir l'Italie, après la défaite de Caporetto. Il est démobilisé uniquement en 1919 à cause des tensions survenues entre la France et l’Italie pour des problèmes de frontière. Il reçoit la médaille de la Légion d'Honneur à 106 ans. Au lendemain de son décès, il ne reste plus en vie que six poilus de la der des der[2],[3].

Dans la vie civile il crée avec son père Angel Moreau, une manufacture de bonneterie de laine. Celle-ci sera en activité entre 1927 et 1984. Il en prend la direction en 1943 après la mort de son père[4].

Notes et référencesModifier

Lien interneModifier