René Chamussy

jésuite et universitaire français

René Chamussy, né le à Lyon et mort le [1],[2] à Beyrouth, est un père jésuite français puis libanais[1], vivant au Liban d’une manière continue à partir de 1969.

Il est le 21e recteur de l'université Saint-Joseph de Beyrouth, depuis sa fondation en 1875 et le deuxième de la famille Chamussy à occuper ce poste après son oncle le père Charles Chamussy qui l'a précédé d'août 1951 à août 1958.

Carrière académiqueModifier

Docteur en sociologie (2002), après de longues études de philosophie, de lettres et de théologie, il fut recteur de l'université Saint-Joseph de Beyrouth entre 2003 et 2012.

Après avoir travaillé de 1969 à 1975 au Centre culturel universitaire (CCU) en collaboration avec le père Sélim Abou, toute son activité professionnelle se déroule ensuite au sein de l'université Saint-Joseph (USJ).

EnseignementModifier

Il est professeur à l'École de traducteurs et d'interprètes de 1980 à 1990 et à la Faculté des lettres et des sciences humaines à partir de 1977.

Fonctions administrativesModifier

  • Directeur de la revue Travaux et jours (1972-1976)
  • Directeur du Centre d'accueil et d'information de l'USJ (1978-1985)
  • Chef du Département de sociologie et d’anthropologie (1985-1995)
  • Directeur de l’Institut de langues et de traduction (1989-1995)
  • Vice-doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines (1993-1995)
  • Doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines (1995-2000)
  • Vice-recteur aux ressources humaines (2000-2003)
  • Recteur de l'USJ (2003-2012)

DistinctionsModifier

DécorationsModifier

PrixModifier

Prix de l'Association France-Liban, pour le livre Chronique d’une guerre : le Liban, en 1982.

SourceModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier