Raymond Fournier-Sarlovèze

administrateur, historien de l'art et peintre français

Joseph-Raymond, comte Fournier-Sarlovèze (, Moulins - , Paris), est un administrateur et historien de l'art français.

Raymond Fournier-Sarlovèze
Fonction
Préfet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Autres informations
Membre de
Société française des fouilles archéologiques (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Archives conservées par
Archives nationales (F/1bI/160/12)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Il est successivement nommé sous-préfet des Andelys entre 1867 et 1870, de Lisieux (1870-1872), préfet de la Creuse en 1873, de Loir-et-Cher en 1874 et de la Vienne en 1876. Après l'échec du 16 mai, il démissionne de l'administration le .

Il se consacre alors aux travaux historiques. Il est membre du Comité central de la SFFA depuis sa création en 1904 et vice-président de la Société artistiques des amateurs.

Il devient président de la Caisse régionale agricole du Crédit mutuel de Gray et de la Haute-Saône.

Marié à la fille d'Henri Ternaux-Compans, puis à la petite-fille de Claude-Pierre Dornier, il est le père de Robert Fournier-Sarlovèze.

PublicationsModifier

  • Les Châteaux de France : Vaux-le-Vicomte (1898)
  • ' 'Le Buste de Gauthiot d'Ancier, 1490-1556 (1898)
  • Amateurs au XVIe siècle: Sofonisba Anguissola et ses sœurs ... (1899)
  • Devoir social (1901)
  • À propos des caisses rurales (1901)
  • Le Général Lejeune (1901)
  • Artistes oubliés : Claude Lulier, Sofonisba Anguissola, Pierre de Franqueville, Lebrun et Michel Anguier à Vaux-le-Vicomte, Lampi, Ferdinand de Meÿs, Costa de Beauregard, le général Lejeune, Massimo d'Azeglio (1902)
  • Les peintres de Stanislas-Auguste II, roi de Pologne : Bacciarelli, Antoine Graff, Norblin de la Gourdaine, Grassi, Alexandre Kucharski, Per Krafft et Bernardo Bellotto, Louis Marteau, Vincent de Leseur, Daniel Chodowiecki, Joseph Pitschmann (1907), prix Charles Blanc de l’Académie française
  • Quelques primitifs du centre de la France (1909)
  • Louis Auguste Brun : peintre de Marie Antoinette, 1758-1815 (1911)

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Maurice Malleret, Encyclopédie des auteurs du pays Montluçonnais et de leurs œuvres (de 1440 à 1994): inventaire d'un patrimoine méconnu : répertoire biobibliographique de 370 auteurs, 1994
  • Catherine Gendre, Versailles: Vie artistique, littéraire et mondaine, 1889-1939, 2003

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :