Ouvrir le menu principal

Raphaëlle Delaunay

chorégraphe française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delaunay.
Raphaëlle Delaunay

Naissance
Paris
Activité principale Danseuse et chorégraphe
Style Danse contemporaine
Lieux d'activité Bruxelles
Années d'activité Depuis 1992
Formation École de danse de l'Opéra de Paris
Maîtres Pina Bausch
Site internet Site de Raphaëlle Delaunay

Raphaëlle Delaunay, née le à Paris, est une danseuse et chorégraphe française, de danse contemporaine.

BiographieModifier

Raphaëlle Delaunay se forme tout d'abord à la danse classique à l'école de danse de l'Opéra de Paris où elle entre à dix ans en 1986. Elle intègre le ballet de l'Opéra de Paris en 1992[1] et interprète surtout des rôles de chorégraphies modernes, de Roland Petit, Martha Graham, Maurice Béjart, Jerome Robbins, ou Pina Bausch, entrées au répertoire de l'institution parisienne. Elle est également diplômée de la Royal School of Dancing de Londres[2].

En 1997, elle quitte l'Opéra de Paris pour travailler avec Pina Bausch au Tanztheater Wuppertal[1] où elle participe aux reprises de Café Müller, Le Sacre du Printemps, Nelken, Arien, Nurdu, et Kontaakthof et à la création de Mazurka Fogo, O Dido, Wiesenland, Barbe-Bleue et Le Laveur de vitres. En 2000, elle intègre le Nederlands Dans Theater et écrit ses premières chorégraphies lors de séance de travail. En 2002, elle participe à la création d'une grande pièce d'Alain Platel, Wolf, au sein des Ballets C de la B.

En 2003, elle se fait remarquer avec une première chorégraphie importante, Jeux d'intention, un trio dansé avec Grégory Kamoun Sonigo et Serge Aimé Coulibaly. Cette chorégraphie sera récrite en 2006, après une résidence au Quartz de Brest, en intégrant un nouveau danseur, Mani Asumani Mungai. Cette même année elle fonde sa compagnie intitulée Traces.

En 2007, elle crée Vestis qui remporte un grand succès en France, notamment lors de sa présentation au Théâtre national de Chaillot[1]. En 2010, elle danse dans le spectacle Tout va bien d'Alain Buffard.

En 2013, elle interprète un solo autobiographique Debout ! et travaille parallèlement avec deux hip-hoppeurs, Foued Kadid et Babson Baba Sy pour explorer un nouveau style[3].

Elle danse en 2017 dans Le Timbre d'Argent à l'Opéra-Comique.

Principales chorégraphiesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Rosita Boisseau, « Danse : autoportrait d'une danseuse piquante », Le Monde, 16 avril 2008.
  2. Biographie de Raphaëlle Delaunay sur son site officiel, consulté le 19 février 2019.
  3. Rosita Boisseau, « Raphaëlle Delaunay - Debout! », Télérama,‎ (lire en ligne)

Lien externeModifier