Raphaël Piolanti

Raphaël Piolanti est un athlète français, né le à Metz, de 1,82 m pour 102 kg, licencié au AC Amnéville, spécialiste du lancer du marteau.

Raphaël Piolanti
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (54 ans)
MetzVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Sport
Discipline sportive

Le lanceur mosellan ne parvient pas à se qualifier pour la finale des Jeux olympiques de Barcelone en 1992 mais réussit, quelques semaines plus tard, à Bourgoin (Isère), à l'occasion d'une compétition régionale, à améliorer le record de France avec un essai à 79,68 mètres[1].

En , il a été condamné par le tribunal correctionnel de Mâcon à 3 000 francs d'amende pour « voies de fait » dans l’affaire de viol sur les lanceuses de marteau Catherine Moyon de Baecque et Michelle Rouveyrol, lors d'un stage d'athlétisme organisé en [2].

En , il est condamné à un an de prison avec sursis pour incitation au dopage[3].

PalmarèsModifier

  • 28 sélections en équipe de France A, de 1986 à 2001 (10 en juniors)
  • Recordman de France en 1992, avec 79,68 m
  • Recordman de France junior en 1986 à 3 reprises, dont 75,92 m
  •   Médaille d’argent aux Jeux méditerranéens en 1997
  •   Médaille d’argent aux Jeux méditerranéens en 2001
  •   Médaille de bronze aux Jeux de la francophonie en 2001
  • Finaliste aux Jeux olympiques de 1996 (et participation à ceux de 1992)

NotesModifier

  1. L'Équipe du lundi 28 septembre 1992
  2. « Le tribunal correctionnel de Mâcon a condamné les lanceurs de marteau Laurent Bettolo et Jean-François Grégoire », L'Humanité,‎ (lire en ligne)
  3. « Dopage : l'ancien entraîneur national des lancers condamné », L'Équipe,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier