Rajasulochana

actrice et danseuse indienne

Pilliarchetty Bhakthavatsalam Naidu Rajeevalochana (en Télougou : రాజసులోచన), née le à Bezawada et morte le à Chennai, est une actrice et danseuse indienne[1]. Sa carrière au cinéma l'a amené à jouer dans plus de 300 films, en Télougou, Tamoul, Kannada, Malayalam et Hindi[2].

Rajasulochana
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
ChennaiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Indienne (jusqu'au ), Indienne ( - ), Indienne (depuis le )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint
C. S. Rao (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Elle naît à Bezawada, (devenue aujourd'hui Vijayawada), dans l'Inde britannique. Son père, Bhakthavatsalam Naidu, travaille pour la compagnie de chemins de fer Indian Railways. Il est muté à Madras et est promu directeur général de M&SM Railway. La jeune Rajeevalochana suit une scolarité sans histoire. Son nom de scène, "Rajasulochana", est né d'une mauvaise retranscription de son nom par son établissement scolaire[3].

Elle se passionne pour la danse et étudie la danse classique indienne auprès de nombreux professeurs, dont Vempati Chinna Satyam et Vishnu Vysarka. Ses aptitudes sont mises à l'épreuve par H.L.N. Simha qui lui propose un rôle dans le film "Gunasagari", produit par Gubbi Veerana en 1953. C'est à partir des années 1950 que sa carrière d'actrice décolle, l'amenant à travailler au contact de nombreuses stars du cinéma indien de cette époque, dont M.G.Ramachandran, Sivaji Ganesan, Akkineni Nageswara Rao, M. N. Nambiar et A.P. Nagarajan.

En 1961, elle fonde l'école de danse "Pushpanjali Nritya Kala Kendram" à Chennai[3]. Mariée à l'acteur C.S. Rao, elle est mère d'un fils, Shyam, et de deux filles, Devi et Shree[4].

DécèsModifier

Rajasulochana meurt à Chennai le à l'âge de 77 ans.

FilmographieModifier

Années 1950Modifier

  • 1953 : Gunasagari
  • 1953 : Kanna Talli
  • 1954 : Anta Manavalle
  • 1954 : Bedara Kannappa
  • 1954 : Sri Kalahastiswara Mahatyam : Chintamani
  • 1955 : Pennarasi
  • 1956 : Chori Chori : la femme de Bhagwan
  • 1956 : Marma Veeran
  • 1956 : Penki Pellam
  • 1956 : Rangoon Radha : Radha
  • 1956 : Gulebhagavali : Nagmatha
  • 1956 : Sontha Ooru
  • 1957 : Alladdin Ka Chirag
  • 1957 : Allauddin Adhbhuta Deepam : Sitara, la danseuse
  • 1957 : Allavudeenum Arputha Vilakkum
  • 1957 : Ambikapathy : Kannamma
  • 1957 : Sarangadhara
  • 1957 : Suvarna Sundari : Jayanthi
  • 1957 : Todi Kodallu : Navaneetham
  • 1957 : Vanangamudi : Ambige
  • 1958 : Sitaron Se Aage
  • 1958 : Thai Pirandhaal Vazhi Pirakkum
  • 1958 : Bhuloka Rambhai
  • 1958 : Manchi Manasuku Manchi Rojulu
  • 1958 : Mangalya Balam
  • 1958 : Pelli Naati Pramanalu: Radha Rani
  • 1959 : C.I.D. Girl
  • 1959 : Jayabheri : Narthaki Amrutha
  • 1959 : Raja Makutam : Prameela
  • 1959 : Thaai Magalukku Kattiya Thaali

Années 1960Modifier

  • 1960 : AAi Phirse Bahar
  • 1960 : Mahakavi Kalidasu
  • 1960 : Kavalai Illaadha Manithan
  • 1960 : Shantinivasam
  • 1961 : Arasilangumari : Azhagurani
  • 1961 : Navallan Vazhvan
  • 1961 : Iddaru Mitrulu : Sarala
  • 1961 : Sabash Raja
  • 1962 : Chitti Tammudu
  • 1962 : Tiger Ramudu
  • 1963 : Tirupathamma Katha
  • 1963 : Valmiki
  • 1963 : Parisu
  • 1964 : Babruvahana : Uloochi
  • 1964 : Velugu Needalu
  • 1965 : Pandava Vanavasam : danseuse
  • 1967 : Konte Pilla

Années 1970Modifier

  • 1972 : Tata Manavadu : Geetha
  • 1974 : Chakravakam
  • 1975 : Sila Nerangalil Sila Manithargal : Padma
  • 1975 : Idhayakani
  • 1977 : Gaayathri
  • 1978 : Karunamayudu

Années 1990Modifier

  • 1992 : Chinna Kodalu : l'épouse du Dr. Prabhakar Reddy
  • 1995 : Thodi Kodallu : la mère de Jayasudha et Malasri

RéférencesModifier

  1. (en)Veteran actress Rajasulochana passes away in Chennai The Times of India, 5 mars 2013
  2. (en)Memories linger The Hindu.com, 2 septembre 2011
  3. a et b (en)The queen of the screen The Hindu.com, 6 mars 2013
  4. (en)Yesteryear heroine Rajasulochana is no more Telugu Mirchi.com, 5 mars 2013