Ragnvald Ulfsson

jarl du XIe siècle
Le Roi Olaf rencontre le Jarl Ragnvald, illustration tirée de la Heimskringla, édition de 1899.

Ragnvald Ulfsson (commencement du XIe siècle) est un Jarl de Västergötland ou Östergötland marié avec Astrid, une sœur du roi Olav Tryggvason[1].

BiographieModifier

 
Ragnvald et Astrid arrivent à Sarpsborg

Selon Snorri, Ragnvald est le fils de Ulf Tostesson élevé en fosterage par Þorgnýr le Lögsögumad. Par sa tante Sigrid la Fière, il est le cousin du roi de Suède Olof Skötkonung. Il épouse Ingeborg Tryggvasdotter, fille de Tryggve Olafsson, le fils de Olaf Haraldsson Geirstadalf et le petit fils du roi Harald à la Belle Chevelure[2].

Quand Olaf Haraldsson devient roi de Norvège en 1015, un conflit éclate avec les suédois et les forces norvégiennes pillent le Västergötland. Mais le roi Olaf de Norvège propose d'épouser la princesse Ingigerd Olofsdotter, la fille du roi de Suède Olof Skötkonung. Ce mariage permettra de rétablir la paix et cette union royale sera favorable à Ragnvald qui a des liens familiaux avec les deux parties[3],[4].

Au Thing de Gamla Uppsala, Ragnvald et son père adoptif Þorgnýr le Lögsögumad tente de persuader le roi Olof Skötkonung d'accorder sa fille, qui le souhaitait au roi Olaf. Lorsque le roi suédois refuse de donner sa fille à Olaf, Ragnvald réalise qu'il se trouve dans une situation délicate. Il est en disgrâce vis-à-vis du roi suédois, mais il doit également craindre la vengeance des norvégiens[5].

Lors d'une rencontre avec le scalde Sigvatr Þórðarson, Ragnvald apprend que le Prince Iaroslav le Sage de la Rus' de Kiev a demander la main d'Ingigerd, et avancé l'idée qu'Olaf épouse Astrid Olofsdotter, une fille illégitime de Olof Skötkonung, qui se trouvait au côté de Ragnvald. Sigvat s'engage à transmettre le message au roi norvégien qui accepte que Ragnvald accompagne Astrid à Sarpsborg en Norvège pour l'épouser après la Noël de 1019[6].

Le roi Olof Skötkonung est tellement contrarié par ces événements qu'il envisage de destituer Ragnvald lors du prochain Thing. Cependant, après qu'Ingigerd Olofsdotter ait épousé Iaroslav le Sage, elle reçoit de lui Staraïa Ladoga (Aldeigjuborg) et l'Ingrie (Ingermanland) comme cadeau nuptial. Ingigerd réussi à faire de sorte Ragnvald devienne le jarl à la fois de Staraïa Ladoga et de l'Ingrie. De ce fait Olof Skötkonung laisse Ragnvald partir avec Ingigerd à l'été 1019[7],[8].

MariageModifier

De son union avec Ingeborg Tryggvasdotter il a trois enfants:

  1. Uleb Ragnvaldsson Jarl
  2. Eilif Ragnvaldsson Jarl
  3. Ostrida Ragnvalsdatter

Il est également considéré comme le père du roi Stenkil[9], né d'une union avec la norvégienne Astrid Njalsdottere. Toutefois cette assertion ne repose que sur des sources islandaises tardives[10], et l'identification de Ragnvald avec Ragnvald l'Ancien de la Saga de Hervor et du roi Heidrekr[11].

Les Sagas comme sourcesModifier

Ragnvald est mentionné dans le poème skaldic Austrfaravísur, attribué à Sigvatr Þórðarson, scalde du roi Olaf Haraldsson de Norvège (Olaf le Saint), qui avait effectué des missions diplomatiques en Suède. Ce poème est inséré dans la sagas du XIIIe siècle Fagrskinna et dans l'oeuvre de Snorri Sturluson l'Heimskringla. Par ailleurs le poème , Fagrskinna mentionne brièvement Ragnvald, alors que l'Heimskringla contient un récit plus élaboré sur lui. Ce texte en prose du XIIIe siècle n'est pas considéré comme une source historiquement valable. Le récit de la Fagrskinna's sur l'union de Olaf le Saint avec Ingigerd, et ces noces subséquentes avec Astrid, diffère de manière significative du récit de l'Heimskringla. Dans le récit de l' Fagrskinna's, Ragnvald ne joue pas un rôle important dans le déroulement de l'affaire.

RéférencesModifier

  1. Winroth 1995–1997:616
  2. Claus Krag, « Tryggve Olafsson », Norsk biografisk leksikon (consulté le 1er mai 2018)
  3. Knut Are Tvedt, « Olof Skötkonung », Store norske leksikon (consulté le 1er mai 2018)
  4. « Ingegerd », riksarkivet.se (consulté le 1er mai 2018)
  5. Per G. Norseng, « Ragnvald Ulfsson », Store norske leksikon (consulté le 1er mai 2018)
  6. « Astrid », riksarkivet.se (consulté le 1er mai 2018)
  7. « History of Staraya Ladoga », Staraya Ladoga (consulté le 1er mai 2018)
  8. « Ingermanland Chronicle », ingermanland.nu (consulté le 1er mai 2018)
  9. Mention de Stenkil dans Larsson 2000:33
      Stenkil anses ha varit son till Ragnvald jal i Västergötland.   Traduction: Stenkil est considéré comme étant le fils du Jarl Ragnvald du Västergötland.
  10. Lagerquist 1997:41
      Den nye kungen hette Stenkil och den ganska kortlivade dynasti han grundade kallas efter honom den stenkilska. Enligt senare isländska uppgifter var han son till jarlen Ragnvald i Västergötland och Astrid Nialsdotter från Norge.   Traduction: Le nom du nouveau roi est Stenkil et la très brève dynastie qu'il fonde est nommé le Maison de Stenkil d'après son nom. Selon les sources postérieurs islandaises, il est le fils du Jarl Ragnvald de Västergötland et d'Astrid Njalsdotter de Norvège.
  11. Larsson 2002:154–157
      [...] ingenting om Ragnvald den gamle eller den norska hövdingadottern Astrid som var Stenkils föräldrar enligt den fornisländska Hervararsagan. [...] Och lika lite kan jag få veta ifall Stenkils far Ragnvald var identisk med västgötajarlen med samma namn, som det ofta påstås i den historiska literaturen - en hypotes som i och för sig också skulle leda till släktskap med den gamla kungaätten genom att Ragnvald enligt sagorna var kusin till Olof Skötkonung.   Traduction: [...] Rien sur le fait que Ragnvald l'Ancien ou la fille du petit chef norvégien Astrid soit les parents de Stenkil selon la la sage islandaise Hervarar saga. [...] Et l'on ne peut pas savoir si Ragnwald le père de Stenkil est identifiable avec le Jarl de Västergötland du même nom, comme cela est souvent avancé dans les ouvrages historiques - une hypothèse qui pour ainsi dire conduirait à une parenté avec l'ancienne dynastie dans la mesure où selon les sagas Ragnvald était le cousin d'Olof Skötkonung.