Ouvrir le menu principal

Latitude (radio)

Radio indépendante du département de l'Aube
(Redirigé depuis Radio Latitude)
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Latitude (homonymie).
Radio Latitude
Description de l'image Latitude (radio).png.
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Siège social BP 90010
10151 Pont-Sainte-Marie Cedex
Slogan Electro RnB
Langue Français
Statut Radio privée de Catégorie B
Site web www.latitude.fm
Différents noms Antenne Troyes
Historique
Création
Diffusion
AM Non Non
FM Oui Oui
RDS Oui Oui
Numérique Oui Oui
Numérique terrestre Non Non
Satellite Non Non
Câble Non Non
ADSL Oui Oui
Streaming Oui Oui
Podcasting Oui Oui

Latitude est une station de radio locale indépendante de catégorie B diffusant son programme principalement dans le département de l'Aube. La radio est membre du SIRTI.

Sommaire

HistoriqueModifier

De 1982 à 1997 : Antenne TroyesModifier

C'est le 2 octobre 1982 qu'Antenne Troyes a vu le jour. La radio a reçu son autorisation d'émettre sur le 95.8 MHz dès l'an prochain en tant que radio privée de catégorie A.

De 1997 à 2008 : Latitude FM : Antenne TroyesModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

À partir de 1997 et la prise en main de la station par Mickaël Marteaux — connu en tant qu'animateur sous le nom de Mike — Antenne Troyes devient Latitude FM. La station change de dénomination et de format musical, diffusant une programmation Dance et Techno.

En 2000, la radio change de locaux, passant du Mail des Charmilles au boulevard Jules Guesde à Troyes.

Aujourd'hui : Radio LatitudeModifier

En 2007, Mike, le directeur d'antenne de la station quitte la radio. Après une période d'abandon par l'ancienne équipe, il aura pour successeur en 2008 Sylvain Jourdain qui modernise à nouveau le format musical et sa dénomination. Latitude FM devient Radio Latitude et diffuse une programmation plus axée sur la musique dancefloor.

En septembre 2009, la station décide de renforcer l'information locale sur son antenne, quasiment inexistante par le passé grâce au recrutement de journalistes locaux.

Depuis le 3 juillet 2010, la radio change de locaux, quittant le 33 boulevard Jules Guesde à Troyes au profit de locaux neufs sur deux étages au 33 avenue Jules Guesde à Pont-Sainte-Marie. Cette nouvelle dynamique est également le point de départ d'une vaste campagne de communication dans le département[1].

En 2011, Radio Latitude avait réalisé pour la 4e année consécutive un nouveau record historique d'audience avec 7,4 % d'audience cumulée à Troyes, devançant ainsi l'ensemble des stations régionales et locales et plusieurs stations nationales[Note 1],[2]

À partir du 6 novembre 2012, Radio Latitude change de catégorie et devient une radio locale commerciale de catégorie B[3].

Le 1er janvier 2013, Radio Latitude est devenue membre du GIE Les Indés Radios, commercialisé par TF1 Publicité.

Le 9 février 2014 à Paris, à l'occasion du Salon de la Radio, Radio Latitude a été récompensée par le Prix ON'R Qualifio de Radio de l'année dans la catégorie « Locale »[4].


Identité de la stationModifier

SiègeModifier

Les locaux de la radio sont situés à Pont-Sainte-Marie.

LogosModifier

Zone de couvertureModifier

Depuis sa création, Radio Latitude diffuse son programme depuis un émetteur libre. Jusqu'en 2000, l'émetteur était implanté au-dessus de ses studios situé Mail des Charmilles à Troyes à 110 m d'altitude avec une antenne d'une hauteur 15 mètres/sol. De 2000 jusqu'en 2010, il était situé au 33 Bd Jules Guesde à Troyes à 110 m d'altitude. Sa puissance est de 1 000 W avec une antenne d'une hauteur 36 mètres/sol[5] permet une diffusion dans un rayon de 15 à 25 km autour de la préfecture de l'Aube.

Depuis le 24 avril 2010, la radio bénéficie d'un changement de site de diffusion à Montgueux à 265 m d'altitude avec un émetteur de 300 W détenant une antenne d'une hauteur de 15 mètres/sol[6]. La radio sera de nouveau autorisée à 1 000 W à partir du 5 novembre 2012[3]. Cette mise à niveau permet à Radio Latitude d'être diffusé dans la quasi-totalité du département de l'Aube sur la même fréquence, ainsi qu'à Sézanne, Connantre, Fère-Champenoise, Pleurs et une partie du sud du département de la Marne[7].

La station espère désormais obtenir des nouvelles fréquences, notamment à Nogent-sur-Seine et Bar-sur-Aube, et dans les départements limitrophes[8].

Le 20 avril 2017, le CSA accorde une seconde fréquence à Radio Latitude, le 107.9 à Saint-Dizier, dans la Haute-Marne[9]. Cette fréquence diffusait jusqu'en 2013 Radio Orient.

AudiencesModifier

En 2011, Radio Latitude avait réalisé pour la 4e année consécutive un nouveau record historique d'audience avec 7,4 % de part de marché cumulé, devançant ainsi l'ensemble des stations régionales et locales et plusieurs stations nationales[Note 1],[2].

En 2013, la station est écouté par 14 900 auditeurs par jour[10]. Un nouveau record d'audience est battu le 24 juillet 2014, avec 8.4 % d'audience à Troyes et 7.4 % dans l'Aube[11].

Prise d'otage et affaire judiciaireModifier

Le jeudi 17 avril 2014, une prise d'otage s'est déroulée dans les locaux de la radio. Un animateur a été retenu pendant 4 heures par un jeune mineur de 17 ans, qui est parvenu à entrer dans le studio et à intervenir en direct à l'antenne[12]. Lors de son intervention, il accuse le directeur Sylvain Jourdain de l'avoir violé à l'âge de 14 ans lors d'un stage[13]. En 2016, le preneur d'otage est condamné à 24 mois de prison dont 12 avec sursis[14].

Lors d'investigations engagées après la prise d’otage, des images pédopornographiques auraient été découvertes par la justice sur l'ordinateur de Sylvain Jourdain[15], Placé sous contrôle judiciaire, il est mise en examen pour agressions sexuelles, viols, corruption de mineurs et détention de fichiers pédopornographiques[16],[17], puis renvoyé devant le Tribunal correctionnel de Troyes[14]. Le , Sylvain Jourdain est retrouvé mort, son corps étant pendu à 4 mètres de hauteur dans un hangar agricole au Pavillon-Sainte-Julie. Dans les écrits laissés par ses soins avant sa mort, le directeur et animateur de l'antenne avait fait part de son sentiment de persécution.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a et b Radio latitude devance ainsi RTL2, Virgin Radio, RFM,Champagne FM, Radio Star, et les radios du service public

RéférencesModifier

  1. « Visuels », sur Le site officiel de Radio Latitude (consulté le 22 février 2011)
  2. a et b MediaActu, « Radio Latitude - "Un nouveau record historique d'audience" », sur RadioActu, (consulté le 27 juillet 2011)
  3. a et b « Décision n° 2012-719 du 2 octobre 2012 », sur le portail LegiFrance (consulté le 22 octobre 2012)
  4. Philippe Chapot, « Prix ON'R Qualifio - Radio de l'année - Les lauréats », sur lalettre.pro, Editions HF, (consulté le 11 février 2014)
  5. « Décision n° 2008-229 du 4 mars 2008 », sur le portail LegiFrance (consulté le 16 octobre 2012)
  6. « Décision n° 2010-245 du 23 mars 2010 », sur le portail LegiFrance (consulté le 16 octobre 2012)
  7. « Zone de diffusion », sur le site officiel de Latitude (consulté le 16 octobre 2012)
  8. Reportage du 12/13 de France 3 Champagne-Ardenne le 06 octobre 2012 [lire en ligne]
  9. "Appel à candidatures radio dans le ressort du CTA de Nancy : les candidats sélectionnés" sur csa.fr (consulté le 10 juin 2017).
  10. Médiamétrie, Médialocales, S12/J13, AC, 13+, LàV, 5/24h
  11. Brulhatour, « Latitude prend de l'altitude », sur La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio, (consulté le 28 mai 2019)
  12. « AUDIO. Troyes : l'animateur de radio relâché, le preneur d'otage interpellé », sur Le Parisien, (consulté le 17 avril 2014).
  13. « Prise d'otage en direct à Radio Latitude », sur leparisien.fr, 2014-04-18cest07:00:00+02:00 (consulté le 28 mai 2019)
  14. a et b « Le directeur de Radio Latitude renvoyé en correctionnelle », sur L'Est-Éclair, (consulté le 14 mai 2016).
  15. « Radio Latitude : le directeur éclaboussé par de nouvelles révélations », sur L'Est Eclair, (consulté le 28 mai 2019)
  16. « Le directeur de Radio Latitude mis en examen pour viols », sur L'Est-Éclair, (consulté le 14 mai 2016).
  17. « Pont-Sainte-Marie : de nouvelles accusations contre le directeur de Radio Latitude », sur France 3 Champagne-Ardenne, (consulté le 14 mai 2016).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier