Ouvrir le menu principal

La réponse sexuelle humaine est l'ensemble des réactions physiologiques et psychologiques de l'homme ou de la femme constituant un cycle sexuel complet. Cette réponse a été étudiée en détail par les sexologues américains Masters et Johnson. Un modèle alternatif a été proposé par Helen Singer Kaplan en 1971, faisant intervenir en première phase le désir sexuel, tandis que dans les années 2000, désir et excitation sont considérées comme deux phases étroitement imbriquées et non linéaires, le désir pouvant toutefois être absent[1]

Phases de la réponse sexuelleModifier

Chez l'humain, un cycle sexuel complet comprend quatre phases : l'excitation, le plateau, l'orgasme et la résolution.

ExcitationModifier

L'excitation sexuelle est la phase de montée du plaisir sexuel à la suite des stimulations sexuelles.

PlateauModifier

Le plateau est la seconde phase du cycle, la plus longue, caractérisée par un niveau d'excitation à peu près constant.

OrgasmeModifier

L'orgasme est une montée très rapide du plaisir sexuel à la fin du plateau, jusqu'à un maximum généralement associé à des contractions musculaires involontaires du périnée et, chez l’homme, à l’éjaculation.

RésolutionModifier

La résolution est la phase au cours de laquelle l'excitation sexuelle redescend au niveau du repos, associée à une détente généralisée du corps et de l'esprit.

Cette phase est plus ou moins longue selon les individus et selon l'âge.

Chez les hommes, elle est dite aussi phase réfractaire, dans la mesure où aucune stimulation ne peut alors faire renaître l'excitation. En vieillissant la phase réfractaire est plus longue. La phase réfractaire est moins courante chez les femmes.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. S. Ortigue et F. Bianchi-Demicheli, « Interactions entre excitation et désir sexuel : des relations interpersonnelles aux réseaux neuronaux », Revue médicale suisse,‎ (lire en ligne).