Ouvrir le menu principal

Région métropolitaine de São Paulo

La Région métropolitaine de São Paulo, aussi désignée Grand São Paulo, réunit 39 municipalités de l'État de São Paulo, en intense processus de conurbation
Étendue de la région métropolitaine de São Paulo.
Vue satellite de l'agglomération de São Paulo.

La région métropolitaine de São Paulo, en portugais região metropolitana de São Paulo ou Grande São Paulo, réunit 39 municipalités de l'État de São Paulo constituant une conurbation. Elle englobe plus de 20 millions d'habitants, c'est la troisième plus grande aire urbaine du monde[1].

En ajoutant à cette région métropolitaine les régions métropolitaines proches (Campinas, Baixada Santista, São José dos Campos, Sorocaba, Jundiaí), on obtient le complexe métropolitain étendu de São Paulo-Campinas qui dépasse 29 millions d'habitants (environ 75 % de la population de l'État). Ce complexe forme déjà la première métropole de l'hémisphère Sud (65 municipalités et 12 % de la population brésilienne[2].

SuperficieModifier

La région métropolitaine de São Paulo, qui couvre 7944 km2, représente moins de 0,1 % de la surface brésilienne et un peu plus de 3 % du territoire de l'État de São Paulo. Cette superficie peut être comparée à celle de certains États souverains comme la Jamaïque (10 991 km2).

 
Le Grand São Paulo
  • région métropolitaine
  • Complexe métropolitain étendu

    Statistiques du Grand São PauloModifier

    • Surface totale : 7 944 km²
    • Aire urbanisée : 2 139 km²
    • Population : 20 309 647 habitants
    • Latitude : 23,53º Sud
    • Longitude : 46,617º Ouest
    • PIB nominal $ (2008) : 572,25 milliards[3]

    Aspects économiquesModifier

     
    Image de satellite du Grand São Paulo la nuit vu de la station spatiale internationale. Sur l'image, le Nord est tourné vers la gauche.(NASA)
     
    Image de satellite de la région métropolitaine de São Paulo
     
    Carte du Grand São Paulo dans OpenStreetMap

    La région métropolitaine de São Paulo est le plus grand pôle de richesse du Brésil. Le revenu par habitant est d'environ US$ 12 000 mesuré en parité de pouvoir d'achat.

    La métropole abrite la plupart des sièges sociaux des grandes entreprises privées brésiliennes, les plus importants complexes industriels; les grands centres commerciaux et financiers qui contrôlent les activités économiques dans le pays. Ces activités firent surgir dans la région une série de services sophistiqués définis par son intime dépendance de la circulation et du transport d'informations: planning, publicité, marketing, assurances, finances et d'autres. La région présente un produit interne brut de R$ 416,5 milliards, ce qui représente 57,3 % du PIB de São Paulo[4].

    DémographieModifier

    Selon le recensement de 2010, la population de la région métropolitaine atteint 19 683 075 habitants (un Brésilien sur 10) soit nettement plus que celle de la région métropolitaine de Rio de Janeiro la seconde la plus peuplée avec 11,8 millions de personnes. La Région métropolitaine de São Paulo est une des six plus grandes métropoles mondiales qui incluent Tōkyō, Mexico, New York, Séoul et Bombay.

    Si c'était un État indépendant, elle serait la 55e nation la plus peuplée du monde.

    MunicipalitésModifier

     
    São Bernardo do Campo, la troisième ville de la région
     
    Santo André, la quatrième ville de la région
     
    Mogi das Cruzes, la septième ville et pôle d'approvisionnement de la région
     
    Diadema, important pôle industriel de la région
    Région métropolitaine
    Ville Population[5] (hab.) Superficie (km²)
    São Paulo 11 253 503 1 523
    Guarulhos 1 221 979 319
    São Bernardo do Campo 765 463 409
    Santo André 676 407 176
    Osasco 666 740 64
    Mauá 417 064 61
    Mogi das Cruzes 387 779 713
    Diadema 386 089 31
    Carapicuíba 369 684 35
    Itaquaquecetuba 321 770 83
    Suzano 262 480 207
    Taboão da Serra 244 528 20
    Barueri 240 749 66
    Embu 240 749 70
    Cotia 201 150 323
    Itapevi 200 769 83
    Ferraz de Vasconcelos 168 306 30
    Francisco Morato 154 472 49
    Itapecerica da Serra 152 514 150
    São Caetano do Sul 149 263 15
    Franco da Rocha 131 604 134
    Ribeirão Pires 113 068 99
    Santana de Parnaíba 108 813 189
    Jandira 108 344 17
    Poá 106 013 18
    Caieiras 86 529 97
    Mairiporã 80 956 321
    Arujá 74 905 96
    Cajamar 64 114 131
    Embu-Guaçu 62 769 155
    Santa Isabel 50 453 363
    Rio Grande da Serra 43 974 37
    Vargem Grande Paulista 42 997 42
    Juquitiba 28 737 522
    Biritiba-Mirim 28 575 317
    Guararema 25 844 271
    Pirapora do Bom Jesus 15 733 109
    Salesópolis 15 635 425
    São Lourenço da Serra 13 073 186
    Total 19 683 075 7 949

    RoutesModifier

     
    La Rodovia dos Imigrantes relie la région à la Baixada Santista.
     
    Rodovia dos Bandeirantes à l'entrée de la cité de São Paulo; cette route relie la capitale à la Région métropolitaine de Campinas.
     
    Partie ouest du Rodoanel Mário Covas.

    Principales routesModifier

    Boulevard périphériqueModifier

    Le Rodoanel Mário Covas (SP-021), ou plus simplement Rodoanel est une autoroute de 177 km à double chaussée et huit voies qui est en construction autour de São Paulo. Cette rocade a pour but de soulager la circulation intense de camions venant du nord et du sud et qui parcourent les deux voies urbaines existantes (Pinheiro et Tietê). La présence de camions provoque d'importants embouteillages[6].

    Autres routesModifier

    Voir aussiModifier

    Liaisons externesModifier

    RéférencesModifier