Région de Surselva

Région de Surselva
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton des Grisons Grisons
Chef-lieu Ilanz/Glion
N° OFS B1850
Démographie
Population
permanente
21 483 hab. (2018[1])
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 45′ 36″ nord, 9° 05′ 24″ est
Superficie 1 373,54 km2
Subdivisions
Communes 15
Localisation
Localisation de Région de Surselva
Carte de la subdivision.
Géolocalisation sur la carte : canton des Grisons
Voir sur la carte administrative du Canton des Grisons
Région de Surselva
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
Région de Surselva
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
Région de Surselva
Route entre Breil/Brigels et Waltensburg/Vuorz, dans la région de Surslva. Septembre 2018.

La région de Surselva est une région du canton des Grisons en Suisse.

Elle remplace depuis le le district de Surselva, dont elle reprend le périmètre[2].

La langue la plus parlée dans cette région est le Romanche. Cette région constitue donc l'une des dernières possédant cette langue en perdition en Suisse

CommunesModifier

Les communes de la région
Nom N° OFS[3] Population
(décembre 2018)[1]
Breil/Brigels 3981 +011 279,
Disentis/Mustér 3982 +002 080,
Falera 3572 +000615,
Ilanz/Glion 3619 +004 756,
Laax 3575 +001 858,
Lumnezia 3618 +002 026,
Medel (Lucmagn) 3983 +000362,
Obersaxen Mundaun 3988 +001 188,
Safiental 3672 +000901,
Sagogn 3581 +000719,
Schluein 3582 +000648,
Sumvitg 3985 +001 158,
Trun 3987 +001 170,
Tujetsch 3986 +001 238,
Vals 3603 +001 007,
Total +021 483,

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Population résidente permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2018 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 30 septembre 2018).
  2. (de) « Amtliches Gemeindeverzeichnis der Schweiz - Mutationsmeldungen 2016 », sur https://www.bfs.admin.ch/bfs/de/home, (consulté le 26 mars 2017).
  3. [xls] « Liste officielle des communes de la Suisse - 01.01.2016 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 17 février 2016)

Voir aussiModifier