Régiment de Schomberg dragons

Régiment de Schomberg dragons
Image illustrative de l’article Régiment de Schomberg dragons
Guidon du régiment Colonel-Général dragons (autre régiment)

Création 1743
Dissolution 1791
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle dragons

Le régiment de Schomberg dragons est un régiment de cavalerie français d'Ancien Régime créé en 1743 sous le nom de Volontaires de Saxe devenu sous la Révolution le 17e régiment de dragons.

Création et différentes dénominationsModifier

  •  : création des Volontaires de Saxe
  •  : renommé Volontaires de Friezen
  •  : renommé Volontaires de Schomberg
  •  : transformé en dragons, le régiment de Schomberg dragons
  • 1er janvier 1791 : renommé 17e régiment de dragons

ÉquipementModifier

HabillementModifier

 
Dragons français du 17e régiment en 1812.

HistoriqueModifier

Colonels et mestres de campModifier

 
Portrait du comte de Saxe, maréchal de France, par Jean-Étienne Liotard.
  •  : Arminius Maurice, comte de Saxe, maréchal de camp le , lieutenant général le , maréchal de France le , maréchal général des camps et armées du Roi le , †
  •  : N., comte de Friezen
  •  : Gottlieb Louis, comte de Schomberg
  •  : Ours Antoine d'Usson, comte de Donnezan
  •  : Louis de Gonzague-Marie-Ildephonse, prince Pignatelli
  •  : Charles Philippe de Biebourg, comte de Weilnau
  •  : Charles Louis, baron d’Erlach-Iégenstorff
  •  : Marie Pierre Hippolyte de Monyer de Prilly

Campagnes et bataillesModifier

Le 17e régiment de dragons a fait les campagnes de 1792 à 1794 à l’armée du Rhin. Il se signale à la bataille de Valmy, le .
Campagnes des ans IV et V à l’armée du Rhin et Moselle ; an VI aux armées de l’Ouest et de Mayence ; an VII à l’armée du Rhin. Faits d’armes : bataille de Rastadt, le  ; deuxième passage du Rhin, le .
Il a fait les campagnes des ans XII et XIII au 2e corps de réserve de cavalerie (4e division) ; an XIV au 3e corps de cavalerie de la Grande Armée ; 1806 et 1807 au 1er corps de réserve de cavalerie ; de 1808 à l’armée d’Espagne ; 1809 aux armées d’Espagne et d’Allemagne ; de 1810 à 1812 à l’armée d’Espagne ; 1813 à l’armée d’Espagne et au 10e corps de la Grande Armée (3e de cavalerie) ; 1814 au 6e corps de cavalerie et garnison de Dantzig ; 1815 à la 6e division de réserve de cavalerie.


AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Chronologie historique-militaire, par M. Pinard, tome 2, Paris 1760

Article connexeModifier

Lien externeModifier