Ouvrir le menu principal

Référendum constitutionnel antiguais de 2018

Référendum constitutionnel antiguais de 2018

Un référendum constitutionnel a lieu le à Antigua-et-Barbuda afin de faire de la Cour caribéenne de justice l'ultime cour d'appel du pays à la place du Comité judiciaire du conseil privé, basé à Londres. Si la campagne a lieu de manière apolitique, le changement est notamment porté par le procureur général Steadroy « Cutie » Benjamin, qui présente ce transfert comme une marque d'indépendance de l'île[1].

Ce référendum, premier du genre dans le pays, est organisé en collaboration avec le gouvernement de la Grenadeun référendum identique a lieu le même jour[2]. La proposition, tout comme à la Grenade, est rejetée par 52,04 % des votants, pour un taux de participation de seulement 33,55 %.

ConditionModifier

Le référendum portant sur une modification de la constitution, un quorum de 66,6 % des suffrages exprimés est requis pour qu'un résultat positif soit déclaré valide[3],[4].

RésultatModifier

Référendum antiguais de 2018[4],[5]
Choix Votes % Quorum
Pour 8 509 47,96   66,7 %
Contre 9 234 52,04
Votes valides 17 743 99,78
Votes blancs et invalides 39 0,22
Total 17 782 100
Abstentions 35 217 66,45
Inscrits/Participation 52 999 33,55
Votes
« Oui »
(47,96 %)
Votes
« Non »
(52,04 %)
Majorité absolue

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Antigua announces ‘non-stop’ campaign ahead of CCJ referendum », www.nationnews.com,‎ (lire en ligne).
  2. (en) « Residents urged to register ahead of planned referendum », Antigua Observer Newspaper,‎ (lire en ligne).
  3. (en) « Antigua and Barbuda, national Obligatory referendum [LOR] - Amending the Constitution », sur www.direct-democracy-navigator.org (consulté le 6 novembre 2018).
  4. a et b (de) « Antigua und Barbuda, 6. November 2018 : Karibischer Gerichtshof (CCJ) als oberste Berufungsinstanz », sur sudd.ch (consulté le 6 novembre 2018).
  5. (en) « 2018 Referendum Results », sur abec.gov.ag (consulté le 11 novembre 2018).