Quarante Tableaux

Ordonnance des troupes catholiques et protestantes à la bataille de Dreux (1562)

Les Quarante Tableaux, ou plutôt, d'après le titre complet, le Premier volume contenant quarante tableaux ou histoires diverses qui sont mémorables touchant les guerres, massacres et troubles advenus en France en ces dernières années. Le tout recueilli selon le tesmoignage de ceux qui y ont esté en personne..., sont un recueil collectif, publié en 1569-1570, de planches gravées sur bois ou sur cuivre, qui représentent des épisodes importants des premières guerres de religion, qui ont opposé les catholiques et les protestants en France au XVIe siècle. Les principaux auteurs des planches sont Jean Perrissin et Jacques Tortorel ; le recueil est de ce fait souvent désigné sous la forme Tortorel et Perrissin.

Le recueil fut réédité en fac-similé par Alfred Franklin en 1886[1].

Contenu du recueilModifier

 
La bataille de Saint-Denis (1567)

Le recueil comprend 39 planches, plus la gravure de la page de titre. Chaque planche mesure environ 32 cm de haut sur 50 cm de large, comporte un titre et est accompagnée d'une légende qui renvoie par des lettres à des détails de l'image[2].

Le recueil débute avec une représentation de la séance du parlement de ParisAnne du Bourg, conseiller au parlement, s'adresse, en , au roi Henri II et lui reproche sa politique de répression à l'égard des protestants. Les planches suivantes se réfèrent à des épisodes qui ont précédé les guerres de religion proprement dites, comme la conjuration d'Amboise, puis à des événements qui appartiennent aux trois premières guerres de religion jusqu'en . Un nombre important de planches représentent des batailles (15 planches), des escarmouches, des sièges ou des massacres.

Notes et référencesModifier

  1. Les grandes scènes historiques du XVIe siècle : reproduction en fac-similé du recueil de J. Tortorel et J. Perrissin publié sous la direction de M. Alfred Franklin, Paris, Fischbacher, 1886.
  2. Philip Benedict, op. cit., p. 6.

BibliographieModifier

  • Pierre Bonnaure, « Des images à relire et à réhabiliter : l'œuvre gravé de Tortorel et Périssin », Bulletin de la Société d'histoire du protestantisme français, vol. 138,‎ , p. 475-514 (JSTOR 24296947).
  • (en) Philip Benedict, Graphic History : The Wars, Massacres and Troubles of Tortorel and Perrissin, Genève, Droz, coll. « Travaux d'Humanisme et Renaissance » (no 431), , XVI-421 p. (ISBN 978-2-600-00440-4, présentation en ligne).
    Édition française (revue, augmentée et corrigée) : Philip Benedict (trad. Anna Alvarez), Le regard saisit l'histoire : les guerres, massacres et troubles de Tortorel et Perrissin [« Graphic History : The Wars, Massacres and Troubles of Tortorel and Perrissin »], Genève, Droz, coll. « Titre courant » (no 47), , 303 p. (ISBN 978-2-600-00547-0, présentation en ligne).
  • (en) Philip Benedict, Lawrence M. Bryant et Kristen B. Neuschel, « Graphic History : What Readers Knew and Were Taught in the Quarante Tableaux of Perrissin and Tortorel », French Historical Studies, vol. 28, no 2,‎ , p. 175-229 (DOI 10.1215/00161071-28-2-175).
  • D'encre et de sang : les guerres de Religion gravées par Tortorel et Perrissin, 1570, [exposition], Musée national de la Renaissance, Château d'Écouen, -, Musée Jean Calvin, Noyon, -, 40 p., ill. en noir et en coul.
  • Gabriele Haug-Moritz (dir.) et Lothar Schilling (dir.), Médialité et interprétation contemporaine des premières guerres de religion, De Gruyter, coll. « Ateliers des Deutschen Historischen Instituts Paris » (no 10), , 149 p. (ISBN 978-3-110-34602-2).