Qualifying Industrial Zone

Une Qualifying Industrial Zone (QIZ) est un type de zone franche situé en Jordanie ou en Égypte, possédant des droits de douanes spéciaux vers les États-Unis, si leurs produits sont fabriqués partiellement en Israël ou dans le territoire palestinien et partiellement en Jordanie ou Égypte[1]. Ces zones sont créées dans les années 1990 après le traité de paix israélo-jordanien (1994) et l'accord de libre-échange entre les États-Unis et Israël (1985).

Ces zones créées dans un contexte de processus de paix, souffrent pourtant de certaines controverses, notamment dues à la plus faible rémunération de leurs travailleurs, à l'importante présence d'investissements directs étrangers notamment d'Extrême-orient, d'Asie du Sud et d'Asie du Sud-Est et à la présence d'une importante main-d'œuvre étrangère, allant de 38 % à 66 % du total des travailleurs respectivement entre 2001 et 2005, venant de ces mêmes pays[1].

RéférencesModifier

  1. a et b Migrations de travail, globalisation et politique. Les Zones industrielles qualifiantes(QIZ) de Jordanie, Françoise De Bel-Air, Arda Dergarabedian, Migration et politique au Moyen-Orient, IFPO, pp. 37-60, 2006