Quai des Ardennes

voie de Liège, Belgique

Quai des Ardennes
Image illustrative de l’article Quai des Ardennes
Le quai des Ardennes vu depuis le pont de Namur
Situation
Coordonnées 50° 37′ 02″ nord, 5° 35′ 39″ est
Section Liège
Chênée
Quartier administratif Vennes
Chênée
Début Quai Mativa
Fin place Joseph Willem et du pont de Chênée
Morphologie
Type quai
Fonction(s) urbaine(s) résidentielle, commerciale
Forme voie à 4 bandes de circulation
Longueur 2500 m
Transport
Bus TEC
2630316465377
Histoire
Création 1905
Protection Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine classé (1985, Allées d'arbres bordant l'Ourthe situées Quai des Ardennes y compris sur la partie anciennement dénommée Quai des Grosses Battes et le long des Quais dits du Condroz et des Vennes, no 62063-CLT-0089)
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Quai des Ardennes
Géolocalisation sur la carte : Liège
(Voir situation sur carte : Liège)
Quai des Ardennes
Géolocalisation sur la carte : Liège
(Voir situation sur carte : Liège)
Quai des Ardennes

Le quai des Ardennes est une importante artère liégeoise, en Belgique, sur la rive droite de l'Ourthe. Il va du quai Mativa jusqu'à Chênée (place Joseph Willem et pont de Chênée).

HistoireModifier

Depuis la fusion des communes de 1977, le quai des Grosses Battes, qui appartenait à la commune de Chênée, a été englobé dans le quai des Ardennes faisant de ce quai un des plus longs de la ville de Liège. La partie occidentale du quai (entre le pont de Fétinne et le pont des Grosses Battes) date de 1905, année de la fin des travaux de rectification de l'Ourthe.

DescriptionModifier

La nationale 30 emprunte une partie du quai des Ardennes, de Chênée au boulevard de Douai. Le quai possède quatre bandes de circulation et une voie cycliste et pédestre le long des rives de l'Ourthe plantées d'arbres. Depuis 1985, ces allées d'arbres bordant l'Ourthe situées sur le quai des Ardennes sont classées au Patrimoine culturel immobilier de la Wallonie.

ArchitectureModifier

  • no 4 : Immeuble de bureaux Fenwick, du groupe EGAU (1969).
  • no 15 : Maison Heythuyzen de Clément Pirnay (1912) de style fonctionnaliste[1].
  • no 63 : maison Art déco
  • no 64 : Maison Jules Douffet d'Émile Deshayes (Art déco, 1929)
  • no 68 : ancien café et maison Art déco
  • nos 104, 112, 170, 171 : maisons avec éléments de style Art déco
  • no 127 : la plus ancienne demeure du quai : maison en retrait de la chaussée, vraisemblablement d'origine de la fin du XVIIe siècle réaménagée à la fin du XIXe siècle[2].

Voies adjacentesModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier