Pudasjärvi

commune finlandaise

Pudasjärvi
Pudasjärvi (fi)
Blason de
Héraldique
Pudasjärvi
Marais à Pudasjärvi
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Ostrobotnie du Nord
Maire Pauli Harju
Code postal 29 codes compris entre 93100 et 93390
Indicatif téléphonique 08
Langue(s) parlée(s) finnois
Démographie
Population 7 892 hab.[1] (31.8.2019)
Densité 1,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 65° 21′ 35″ nord, 26° 59′ 50″ est
Altitude Min. (Iijoki) 85 m
Max. (Iso-Syöte) 431 m
Superficie 586 724 ha = 5 867,24 km2 [2]
· dont terre 5 638,57 km2 (96,1 %)
· dont eau 228,67 km2 (3,9 %)
Rang superficie (8e / 336)
Rang population (125e / 336)
Histoire
Province historique Ostrobotnie
Province Province d'Oulu
Fondation 1865
Droits de Cité depuis 2004
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Pudasjärvi
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Pudasjärvi
Liens
Site web http://www.pudasjarvi.fi/

Pudasjärvi est une ville du nord de la Finlande, dans la région d'Ostrobotnie du Nord.

GéographieModifier

Pudasjärvi est une commune gigantesque, la plus étendue du pays hors de Laponie. Elle est plus grande que l'île de Bali ou que la moitié des départements français.

La commune est traversée par le fleuve Iijoki qui coule d'est en ouest. Le territoire présente deux types de paysages principaux :

  • L'ouest de la municipalité est plat, annonçant les plaines d'Ostrobotnie, couvert de dizaines de milliers d'hectares de marais inhospitaliers. Ces terres n'ont pas été mises en valeur contrairement au reste du pays en raison du climat hostile et de la faible densité de population.
  • L'est est vallonné, ressemblant plus au Kainuu ou au Koillismaa, couvert de forêts denses et sauvages. On y trouve le tunturi le plus méridional du pays, le mont Iso-Syöte et sa petite station de sports d'hiver. Géologiquement, on trouve des roches âgées de 3,5 milliards d'années, les plus vieilles de l'Union européenne.

Une partie du parc national de Syöte de situe sur la commune.

Pudasjärvi est bordée par les régions et municipalités suivantes:

TransportsModifier

La ville est traversée par la route nationale 20 qui va d'Oulu à Kuusamo. Elle est aussi traversée par la kantatie 78 qui va de Kajaani à Rovaniemi.

Elle se situe à 152 km de Rovaniemi, 85 km d'Oulu, 126 km) de Kuusamo et 697 km de la capitale Helsinki.

HistoireModifier

Les premiers colons venus de Savonie s'installent à Pudasjärvi vers 1570, dans une région auparavant peuplée par les tribus Saames. Le village et ses environs se développent lentement et atteignent les 10 000 habitants en 1927.[réf. nécessaire]

Les premiers combats de la guerre de Laponie ont lieu à Pudasjärvi le 28 septembre 1944.[réf. nécessaire]

La population atteint un maximum de 15 826 habitants en 1963, avant de décliner fortement. La diminution est loin d'être enrayée, la ville perdant au moins 100 habitants chaque année, chassés par un taux de chômage frisant les 25 %.[réf. nécessaire]

Pudasjärvi est devenue une ville le , devenant du même coup la ville la plus étendue de Finlande. Elle a perdu ce titre avec l'agrandissement de Rovaniemi au .[réf. nécessaire]

DémographieModifier

Depuis 1980, l'évolution démographique de Pudasjärvi est la suivante[3] :

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2015
population 11 493 11 453 11 173 10 958 10 044 9 380 8 827 8 257

Pour freiner la diminution de la population, la municipalité décide en 2011 de favoriser l'immigration. Les mesures prises concernent notamment les personnes provenant de Russie, d'Estonie et du Canada, et les réfugiés en provenance de la République démocratique du Congo[4].

Villes jumellesModifier

Les villes jumelles de Pudasjärvi sont[5]:

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

  1. (fi) « Väestörakenteen ennakkotiedot alueittain, », Tilastokeskus, (consulté le 30 décembre 2019)
  2. (fi) « Superficie par municipalité au 1er janvier 2011 », Maanmittauslaitos (consulté le 29 décembre 2012)
  3. (fi) « Väestö kielen mukaan sekä ulkomaan kansalaisten määrä ja maa-pinta-ala alueittain 1980–2012 », Tilastokeskus, (consulté le 9 juillet 2014) (au périmètre du 1er janvier 2013)
  4. « Se renouveler grâce à l'immigration », Courrier international, 23 décembre 2011.
  5. (fi) « Pudasjärven ystävyyskaupungit », Ville de Pudasjärvi (consulté le 30 décembre 2019)