Ouvrir le menu principal

La puissance militaire d'un pays est construite sur de nombreux facteurs, notamment le nombre de soldat et le budget alloué pour sa défense mais également de nombreux autres paramètres tels que son avancée technologique, le type et le nombre de matériels dont il dispose (porte-avions, arme nucléaire, sous-marins...).

Sommaire

DescriptionModifier

La puissance est une aptitude, une capacité à influencer. La puissance est une notion centrale des relations internationales dont vont dépendre les choix des décideurs : elle détermine les possibilités d'action d'un acteur au niveau mondial ou régional. Par conséquent, la puissance est le mode d'existence sur la scène internationale : dans ce monde par essence relationnel, nul acteur ne peut exister s'il ne dispose pas d'une capacité de négociation que lui confère sa puissance.

Classement mondial des puissances militaires nucléaires 2016Modifier

Début 2014, les puissances nucléaires dotées et autorisées par le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires à posséder des armes nucléaires (États-Unis, Russie, France, Royaume-Uni, Chine), également membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, et les quatre États non signataires mais ayant développé des armes nucléaires (Inde, Israël, Pakistan, Corée du Nord), possédaient près de 4 400 armes nucléaires opérationnelles[1].

Classement mondial des budgets de défense en 2014Modifier

Cette liste recense les pays du monde qui possèdent les plus importants budgets de la Défense. Cette liste a été établie par l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm.


Liste effectuée par Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (2014)[2]
Rang Pays Dépenses (en milliards de $.) pourcentage du PIB Part mondiale (en %)
Total mondial 1747.0 2.4 100
1   Forces armées des États-Unis 609,9 3,5 34,9
2   République populaire de Chine 216,3 2,2 12,4
3   Russie 84,4 4,1 4,8
4   Arabie saoudite 80,7 10,4 4,6
5   France 62.3 2,0 3,6
6   Royaume-Uni 60,4 2,0 3,5
7   Inde 49,9 2,7 2,9
8   Allemagne 46,4 1,2 2,7
9   Japon 45,8 1,0 2,6
10   Corée du Sud 36,7 2,6 2,1
11   Brésil 31,7 1,3 1,8
12   Italie 30,9 1,4 1,8
13   Iran 25,2 0,9 0,7
14   Émirats arabes unis 22.7 5.7 1.3
15   Turquie 22,7 5,7 1,3
16   Canada 17,4 1,0 1,0
17   Algérie 13.1 5,5 0,7
18   Colombie 13,0 3,4 0,7
19   Israël 12,9 5,2 0,9
20   Espagne 12,7 0,9 0,7

Classement des puissances militaires spatialesModifier

En 2015, les États-Unis, la Russie, et la France sont les seules puissances militaires dans le monde à disposer de systèmes de veille satellite opérationnel.

Les États-Unis opèrent 200 satellites militaires servis par l'US AF Space Command.

La Russie opère 40 satellites militaires servis par les Voenno Kosmicheskie Sily (VKS).

La France est le seul État européen à posséder la capacité d’appréciation de la situation spatiale : détection et suivi des satellites en orbite basse grâce aux radars de l’armée de l’air, GRAVES et SATAM. Un centre spatial permettant de fournir quotidiennement une situation très précise en fusionnant les informations issues de l’ensemble des capteurs est mis en œuvre à Lyon-Mont-Verdun. Nommé COSMOS, il est l’outil du commandement interarmées de l’espace (CIE) dans le domaine de la surveillance[3],[4]. Elle opère 12 satellites militaires servis par le Commandement Interarmées de l'Espace (CIE), le Centre militaire d'observation par satellites (CMOS) et la Direction du Renseignement Militaire (DRM) qui lui confère une capacité tout temps[5] :

À ces satellites, s'ajoutent, pour la France, des droits d'accès aux systèmes d'observation SAR-Lupe allemand et COSMO-SkyMed italien.

Classement par région des budgets de défenseModifier

Les puissances militaires régionales sont les pays qui exercent une domination militaire dans leur région. On parle de puissance régionale lorsqu'une zone géographique est dominée dans son ensemble par un ou plusieurs pays, lesquels détiennent une influence inégalée sur toutes les autres nations situées dans la région. Il arrive que plusieurs pays se partagent le leadership ; cependant, lorsqu'un seul d'entre eux s'avère beaucoup plus puissant que ses voisins, on parle alors de superpuissance régionale. Dans ces cas la, l'hégémonie exercée par le pays en question est si importante qu'il dépasse de loin les autres pays du continent.

AfriqueModifier

Les principales puissances militaires en Afrique sont[2] :

Puissances conventionnelles

Note : Dans l'ensemble de l'Afrique, l'Égypte peut-être considérée comme une superpuissance régionale : en effet, l'Égypte est à la fois le plus grand, puissant et militarisé des pays arabes[6], la première puissance militaire d'Afrique[7] (toutes régions confondues) et la treizième plus grande armée mondiale. En prenant chaque région une a une, les puissances régionales se répartissent de la manière suivante : l'Afrique du Sud en Afrique australe, le Nigeria en Afrique de l'Ouest et l'Algérie en Afrique du Nord[8],[9].

Moyen-OrientModifier

Les principales puissances militaires au Moyen-Orient sont :

Puissance nucléaire[1] :

Puissances conventionnelles[2] :

Asie-PacifiqueModifier

Les principales puissances militaires en Asie-Pacifique sont[2] :

Puissances nucléaires[2] :

Puissances conventionnelles[1] :

Note : L'Asie-Pacifique abrite un certain nombre de puissances classées parmi les plus grandes du monde. Ainsi, les neuf puissances régionales les plus importantes de la région sont toutes classées parmi les vingt plus grandes puissances mondiales (Russie, Chine, Inde, Corée du Sud, Japon, Pakistan, Taïwan et Indonésie.) Les trois premières (Russie, Chine et Inde) peuvent être considérées comme des superpuissances régionales.

AmériqueModifier

Les principales puissances militaires en Amérique sont[2] :

Puissances nucléaires[1] :

Puissances conventionnelles[2] :

Note : Le continent américain abrite la première puissance de la planète : les États-Unis. En raison de la place qu'occupent les États-Unis sur la scène internationale (première puissance militaire mondiale[10], plus important budget de Défense[11], deuxième exportateur mondial d'armes etc), il s'agit incontestablement d'une superpuissance régionale, que ce soit au nord ou au sud du continent. En Amérique latine, le Brésil, qui dispose du 19e budget le plus important du monde, peut également être considéré comme la superpuissance régionale[12].

EuropeModifier

Les principales puissances militaires en Europe sont:

Puissances nucléaires[1] :

Puissances conventionnelles[2] :

Note : L'Europe est probablement le continent qui dispose de l'une des plus importantes forces armées du monde. On considère généralement que les trois puissances régionales sont le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne. Cependant, il est difficile de citer une superpuissance, étant donné que ces trois pays possèdent une puissance militaire sensiblement égale. Toutefois, la France figure en tête du trio de par sa puissance nucléaire et son armée la plus puissante d'Europe.

Industries militairesModifier

 
Char Leopard 2 de fabrication allemande

L'industrie militaire d'un pays est la capacité de ce pays à fabriquer par ses propres moyens du matériel militaire. Il s'agit de la branche du secteur industriel consacrée à la fabrication et la vente d'arme ainsi qu'à la recherche, au développement et à la production de matériel, d'équipements et d'installations militaires. La plupart des pays du monde possèdent une industrie militaire, mais leur développement et leur capacité de production varient sensiblement en fonction des pays concernés. Au sein d'une industrie militaire, un secteur entier est souvent consacré à la défense : ce secteur peut être composé d'une ou plusieurs entreprises - suivant le pays -, dont le but est de produire de l'armement militaire destiné à équiper l'armée nationale.

Les pays qui bénéficient d'une importante puissance militaire sont également, dans la plupart des cas, ceux qui disposent des industries militaires les plus développées. Ainsi, les pays suivants comptent parmi les principaux producteurs et exportateurs mondiaux de matériel militaire : États-Unis, Russie, Chine, France, Allemagne, Angleterre...

L'exportation de matériel permet de financer la recherche dans le domaine militaire mais aussi l'entretien de l'équipement national.

Classement des plus grands exportateurs d'armes au mondeModifier

Cette liste a été établie par l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm[13].

Rang (2016) Fournisseur Exportations d'armes
1   États-Unis 10 152
2   France 8456
3   Russie 8438
4   Royaume-Uni 6549
5   Chine 6501
6   Allemagne 2310
7   Italie 1571
8   Espagne 841
9   Suède 609
10   Biélorussie 604
11   Israël 547
12   Norvège 431
13   Ukraine 399
14   Suisse 210
15   Japon 199

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e « Status of World Nuclear Forces - Federation Of American Scientists » (consulté le 5 juin 2015)
  2. a b c d e f g et h « SIPRI Military Expenditure Database-Download data for all countries from 1988-2014 as an Excel spreadsheet. » [PDF], Stockholm International Peace Research Institute (consulté le 5 juin 2015)
  3. « Présentation de l'armée de l'air », sur www.defense.gouv.fr (consulté le 19 janvier 2016)
  4. « LIBRE OPINION de Michel CABIROL : La France s'offre ce qu'il y a de mieux dans les télécoms militaires. » [archive du ], sur www.asafrance.fr (consulté le 19 janvier 2016)
  5. « Onze satellites militaires et un esprit spatial à répandre dans les armées pour le CIE, le commandement interarmées de l'espace », sur defense.blogs.lavoixdunord.fr (consulté le 18 juin 2015)
  6. « Analyse: l'étonnant "nouveau" Moyen-Orient », sur i24news, (consulté le 4 novembre 2014)
  7. « Puissance armée : L’Égypte classée meilleure en Afrique », sur africatopsuccess.com, (consulté le 4 novembre 2014)
  8. « Maroc-Algérie : l’armée de Bouteflika plus puissante que celle de Mohammed VI », sur afrik.com, (consulté le 4 novembre 2014)
  9. « Puissance militaire : L’Algérie bat le Maroc », sur afrique-asie.fr, (consulté le 4 novembre 14)
  10. « Top 10 : Les plus grandes puissances militaires », sur amytop.fr, (consulté le 4 novembre 2014)
  11. « Dépenses militaires (% du PIB) », sur banquemondiale.org (consulté le 4 novembre 2014)
  12. (en) « South American Powers Ranked by Military Strength », sur globalfirepower.com (consulté le 4 novembre 2014)
  13. Top List TIV Tables-SIPRI. Armstrade.sipri.org. Retrieved on 2012-05-09.

Lien externeModifier