Province de Chefchaouen

province de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, Maroc

Province de Chefchaouen
Drapeau de Province de Chefchaouen
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma
Municipalité(s) Chaouen
Chef-lieu Chaouen
Démographie
Population 445 819 hab. (2008 [estimation][1])
Densité 129 hab./km2
Géographie
Superficie 344 300 ha = 3 443 km2
Divers
Site(s) touristique(s) El Kasabah, Swika (ancienne médina), Wta Lhamame, Ras el Ma
Festival(s) Alegria (juillet), les Nuits andalouses, festival de poésie…
Localisation
Localisation de Province de Chefchaouen

La province de Chefchaouen, par le Dahir portant loi n° 1-75-688 du 11 Rabia II 1395 (23 Avril 1975). Elle se caractérise par la dominance des communes rurales.

Femme sur la route de Chefchaouen.
Cours d'eau à Chefchaouen.

La Province de Chefchaouen appartient administrativement à la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma.

Située au nord-ouest du pays, sur le massif du pays de Jebala, cette province est limitée au nord-ouest par la province de Tétouan, au nord-est par la Méditerranée sur une longueur de 120 km, à l'est par la province d'Al Hoceïma, au sud-est par la province de Taounate, au sud-ouest par la province d'Ouezzane et à l'ouest par la province de Larache.

Limite de la ProvinceModifier

Elle est limitée par :

  • la province de Tétouan au nord-ouest ;
  • la Mer Méditerranée au Nord-Est sur une longueur de 120 Km ;
  • la province d’Al Hoceima à l’Est ;
  • la province de Taounate au Sud-Est ;
  • la province d’Ouezzane au Sud-Ouest ;
  • la province de Larache à l’Ouest.

Découpage administratif de la ProvinceModifier

Actuellement, la province de Chefchaouen s’étend sur une superficie de 3443 Km², et comprend une commune urbaine (ou municipalité) et cinq cercles ruraux qui englobent 12 caïdats contenant 27 communes rurales

Les communesModifier

La province de Chefchaouen comprend une commune urbaine (ou municipalité), Chaouen, et 27 communes rurales[1] : Bab Berred, Iounane, Tamorot, Bni Ahmed Charkia, Mansoura, Bni Ahmed Gharbia, Oued Malha, Amtar, Bni Rzine, Bni Smih, M’Tioua, Ouaouzghane, Bab Taza, Bni Salah, Bni Derkoul, Bni Faghloum, Fifi, Derdara, Tanaqoub, Laghdir, Bni Selmane, Bni Mansour, Bni Bouzra, Stehat, Tizgane, Tassift et Talambote.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Chefchaouen », Agence pour la promotion et le développement du Nord (consulté le )