Province d'Al Hoceïma

province de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, Maroc

Province d'Al Hoceïma
Blason de Province d'Al Hoceïma
Héraldique
Drapeau de Province d'Al Hoceïma
Drapeau
Quemado.jpg
Alhucemas (9).JPG Motadero Hoceima.JPG
Beach Cala Iris.jpg
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Rif
Municipalité(s) Al Hoceïma, Imzouren, Bni Bouayach, Targuist et Ajdir[1]
Chef-lieu Al Hoceïma
Gouverneur Mohamed El Hafi[2]
Démographie
Population 395 644 hab. (2004[3])
Densité 111 hab./km2
Population urbaine 118 463 hab. (2004[3])
Population rurale 277 181 hab. (2004[3])
Géographie
Superficie 355 000 ha = 3 550 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Parc national d'Al Hoceïma
Plage de Cala Iris

La province d'Al Hoceïma (en amazighe : ⵜⴰⵙⴳⴰ ⵏ ⵜⵖⵣⵓⵜ) est une subdivision à dominante rurale de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma. Elle tire son nom de son chef lieu, Al Hoceïma la principale ville du Rif.

GéographieModifier

LocalisationModifier

La province d'Al Hoceïma est située à l'est de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma. Elle couvre une superficie d'environ 3 350 km².

Elle est bordée par :

VillesModifier

Neuf de ses localités sont considérées comme des villes dans le cadre du recensement : les municipalités d'Al Hoceïma, de Bni Bouayach, d'Imzouren, de Targuist et d'Ajdir, et les centres urbains des communes rurales d'Aït Youssef Ou Ali, de Bni Hadifa, d'Imrabten et d'Issaguen.

HistoireModifier

Administration et politiqueModifier

Découpage territorialModifier

Selon la liste des cercles, des caïdats et des communes de 2008[4], telle que modifiée en 2010[5], puis en 2013[6] :

ÉconomieModifier

TourismeModifier

La province d'Al Hoceïma abrite un parc national qui recouvre toute la partie de la tribu des Ibaqouyen, avec ses douars pittoresques comme Adouz et Taoussart qui se trouve dans la commune rurale de Rouadi où se tient l'un des plus grands souks de la province.

Elle dispose également de belles baies (la baie d'Al Hoceïma ou, dans une moindre mesure, celles de Cala Iris et de Mestassa), ainsi que de plages de qualité (Asfiha, Bades, Cala Bonita, Espalmadero, Quemado, Sabadia, Souani et Tala-Youssef)[7].

Ressources naturellesModifier

DémographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. [PDF] « Décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5684,‎ , p. 1589 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  2. MAP, « S.M. le Roi nomme plusieurs walis et gouverneurs », Le Matin,‎ (lire en ligne)
  3. a b et c [PDF] Haut-commissariat au Plan, « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 », sur www.lavieeco.com (consulté le )
  4. [PDF] « Décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5684,‎ , p. 1597 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  5. [PDF] « Décret no 2-10-365 du 16 kaada 1431 (25 octobre 2010) modifiant et complétant le décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5892,‎ , p. 2032 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  6. [PDF] « Décret no 2-13-126 du 30 joumada I 1434 (11 avril 2013) portant création de cercles et de caïdats », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 6148,‎ , p. 1908 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  7. [PDF] « Tourisme Al Hoceima », sur www.mideo.ma (consulté le )