Protoreaster

Protoreaster est un genre d'étoiles de mer tropicales de la famille des Oreasteridae.

DescriptionModifier

 
Protoreaster nodosus à Pom Pom Island (Malaisie).

Ce sont des étoiles régulières, pourvues de cinq bras courts à bout arrondi. Leur corps est très rigide, et couvert de monticules durs ; elles arborent souvent des couleurs voyantes et très contrastées. On les distingue de leurs cousines du genre Pentaceraster par l'absence de tuberculosités sur les plaques marginales (c'est-à-dire à la bordure périphérique entre les bras)[2]. Les plaques marginales distales et les éléments convexes des plus grosses plaques abactinales sont couvertes de granules polygonaux inégaux. Les éléments dorso-latéraux des bras portent rarement des convexités (sauf chez certains gros spécimens de P. lincki). Les plaques inféro-marginales ne portent pas d'épines, ni les supéro-marginales (sauf là encore chez certaines grosses P. lincki), ce qui rend la périphérie relativement lisse. La granulation actinale est toujours lisse. Au niveau adambulacral, on ne compte que deux rangées d'épines bien développées[3].

Protoreaster lincki est généralement de couleur crème avec des motifs rouge vif ; elle se rencontre sur les côtes de l'Océan Indien, jusqu'en Afrique[2].

Protoreaster nodosus est de couleur très variable mais en général dans des tons ocre, avec des tubercules sombres ; elle se rencontre dans l'océan Pacifique, mais aussi parfois dans l'est de l'océan indien[2].

La troisième espèce, Protoreaster nodulosus, se limite à une région isolée d'Australie occidentale[2].

Comme ces étoiles vivent sur les fonds sableux non loin des plages et sont pourvues de couleurs voyantes, elles sont l'un des symboles des plages tropicales de l'Indo-Pacifique. Mais ce succès leur coûte : elles sont souvent récoltées et séchées pour des raisons décoratives ou commerciales, ce qui a entraîné localement un effondrement de leurs populations ces dernières années[4].

Liste d'espècesModifier

Selon World Register of Marine Species (8 février 2021)[5] :



Références taxinomiquesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. World Register of Marine Species, consulté le 25 janvier 2014
  2. a b c et d (en) Christopher Mah, « How to tell apart the "knobby stars" Protoreaster from Pentaceraster », sur Echinoblog, .
  3. (en) A.M. Clark et F.W.E. Rowe, Monograph of Shallow-water Indo-West Pacific Echinoderms, Londres, Trustees of the British Museum (Natural History), , 238 p. (lire en ligne).
  4. (en) Christopher Mah, « Where do those starfishes & Sand dollars on Holiday decorations come from? », sur Echinoblog, (consulté le ).
  5. World Register of Marine Species, consulté le 8 février 2021