Ouvrir le menu principal

Prix Wolf de chimie

distinction, Prix Wolf

Prix Wolf de chimie
Description Prix récompensant une contribution majeure en chimie
Pays Drapeau d’Israël Israël
Date de création 1978

Le prix Wolf de chimie est remis annuellement par la fondation Wolf, en Israël. C'est l'un des six prix Wolf remis depuis 1978, les autres étant ceux en agriculture, mathématiques, médecine, physique et art.

HistoireModifier

Liste des lauréatsModifier

Année Nom Nationalité Citation
1978 Carl Djerassi   Autriche « pour son travail en chimie bioorganique, les applications de nouvelles techniques spectroscopiques, et son soutien à la coopération internationale »
1979 Herman Mark   États-Unis « pour ses contributions à la compréhension de la structure et du comportement de polymères synthétiques et naturelles »
1980 Henry Eyring   États-Unis « pour son développement de la théorie de rendement absolu et ses applications ingénieuses aux processus chimique et physique »
1981 Joseph Chatt   Royaume-Uni « pour ses contributions pionnières et fondamentales à la chimie de synthèse des métaux de transition, particulièrement les hydrures métalliques et les complexes dinitrogènes »
1982 John Polanyi   Allemagne « pour ses études sur les réactions chimiques avec un détail sans précédent en développant la technique de chemiluminescence infrarouge, et pour avoir envisagé la chimie laser »
George Pimentei   États-Unis « pour le développement de la spectroscopie par isolement en matrice et pour la découverte de la photodissociation laser et la chimie laser »
1983 / 1984 Herbert Gutowsky   États-Unis « pour ses travaux de pionnier dans le développement et les applications de la spectroscopie de résonance magnétique nucléaire en chimie »
Harden McConnell   États-Unis « pour ses études de la structure électronique des molécules par la spectroscopie de résonance magnétique nucléaire et pour l'introduction et les applications biologiques des techniques de spin-label »
John Waugh   États-Unis « pour ses contributions théorique et expérimentale fondamentale à la haute résolution de la spectroscopie de résonance magnétique dans les solides »
1984 / 1985 Rudolph Marcus   Canada « pour ses contributions à la cinétique chimique, et spécialement les théories de réactions unimoléculaires et les réactions par transfert d'électrons »
1986 Elias Corey   États-Unis « pour ses recherches remarquables sur la synthèse de produits naturels hautement complexes et la démonstration de nouvelles façons de penser à propos de ces synthèses »
Albert Eschenmoser   Suisse « pour ses recherches remarquables sur la synthèse, la stéréochimie et les mécanismes de réaction pour la formation de produits naturels, et spécialement la vitamine B-12 »
1987 Sir David Phillips
David Blow
  Royaume-Uni
  Royaume-Uni
« pour leurs contributions à la cristallographie par rayons X de protéine et pour l'élucidation de la structure des enzymes et de leurs mécanismes d'action »
1988 Joshua Jortner
Raphael Levine
  Pologne
  Égypte
« pour leurs études théoriques incisives élucidant l'acquisition et la disposition d'énergie dans les systèmes moléculaires et les mécanismes de sélectivité et spécificité dynamique »
1989 Duilio Arigoni (en)
Allan Battersby
  Suisse
  Royaume-Uni
« pour leurs contributions fondamentales à l'élucidation du mécanisme des réactions enzymatiques et pour la biosynthèse de composés naturels, en particulier les pigments »
1990 Pas de prix
1991 Richard R. Ernst   Suisse « pour ses contributions révolutionnaires à la spectroscopie par RMN, spécialement la RMN par transformée de Fourier et la RMN à deux dimensions »
Alexander Pines   États-Unis « pour ses contributions révolutionnaires à la spectroscopie par RMN, spécialement la RMN multi-quanta et la RMN à haut spin »
1992 John Pople   États-Unis « pour ses contributions révolutionnaires à la chimie théorique, en particulier en développant des méthodes de chimie quantique moderne effectives et largement employées »
1993 Ahmed Zewail   Égypte « pour ses développements pionniers dans la femtochimie laser. La femtochimie a maintenant rendu possible l'étude de l'évolution de réactions chimiques en temps réel »
1994 / 1995 Richard Lerner
Peter Schultz
  États-Unis
  États-Unis
« pour la conversion d'anticorps en enzymes, rendant possible la catalyse de réactions chimiques considérée impossible par des procédures de chimie classique »
1995 / 1996 Gilbert Stork
Samuel Danishefsky
  Belgique
  États-Unis
« pour le développement de nouvelles réactions chimiques qui ont ouvert de nouvelles voies de synthèse de molécules complexes, en particulier les polysaccharides et la plupart des autres composés importants en biologie et médecine »
1996 / 1997 Pas de prix
1998 Gerhard Ertl
Gabor Somorjai
  Allemagne
  Hongrie
« pour leurs contributions révolutionnaires dans le domaine de la science des surfaces en général et pour leur élucidation du mécanisme fondamental des réactions en catalyse hétérogène sur des surfaces monocristallines en particulier »
1999 Raymond Lemieux   Canada « pour ses contributions fondamentales dans l'étude et la synthèse d'oligosaccharides et l'élucidation de leur rôle dans la reconnaissance moléculaire dans les systèmes biologiques »
2000 Albert Cotton   États-Unis « pour avoir ouvert une nouvelle étape dans la chimie des métaux de transition basée sur des paires et des clusters d'atomes métalliques directement liés par des liaisons simples et multiples »
2001 Henri Kagan
Ryoji Noyori
Barry Sharpless
  France
  Japon
  États-Unis
« pour leurs travaux pionniers, créatifs et cruciaux dans le développement de la catalyse asymétrique pour la synthèse de molécules chirales »
2002 / 2003 Pas de prix
2004 Harry Gray   États-Unis « pour ses travaux pionniers en chimie bio-inorganique, éclaircissant de nouveaux principes de structure et de transfert d'électrons à longue portée dans les protéines »
2005 Richard Zare   États-Unis « pour ses applications ingénieuses des techniques lasers, pour l'identification de mécanismes complexes dans les molécules, et pour leur utilisation en chimie analytique »
2006 / 2007 Ada Yonath
George Feher
  Israël
  États-Unis
« pour ses ingénieuses découvertes du mécanisme ribosomique pour la formation de liens peptidiques et du processus primaire de la photosynthèse »
2008 William E. Moerner
Allen J. Bard
  États-Unis
  États-Unis
« pour l'ingénieuse création d'un nouveau champ scientifique, l'électrochimie et spectroscopie de molécule célibataire, avec un impact au régime nanoscopique, des domaines moléculaire et cellulaire aux systèmes matériels complexes »
2009 Pas de prix
2010 Pas de prix
2011 Stuart Rice
Ching W. Tang (en)
Krzysztof Matyjaszewski
  États-Unis
  États-Unis
  États-Unis
« pour leurs contributions hautement créatives à la chimie, dans les champs de la synthèse, des propriétés et de la compréhension des matériaux organiques »
2012 A. Paul Alivisatos   États-Unis « pour le développement du nanocristal colloïdal inorganique comme un bloc constituant des nanosciences et des contributions fondamentales pour contrôler la synthèse de ses particules, mesurer et comprendre leurs propriétés physiques »
Charles M. Lieber   États-Unis « pour ses contributions fondatrices à la nanochimie (reprendre) »[1]
2013 Robert S. Langer   États-Unis « pour avoir conçu et implémenté des avancée en chimie des polymères, fournissant des systèmes capables de contrôler la libération de médicaments ainsi que de nouveaux biomatériaux »
2014 Chi-Huey Wong   Taïwan « pour ses nombreuses et originales contributions au développement de méthodes innovantes pour la synthèse programmable et appliquée de complexes oligosaccharides et protéines de glycol »
2015 Pas de prix
2016 Kyriacos Costa Nicolaou   Chypre,   États-Unis « pour les progrès dans le domaine de la synthèse organique aux extrêmes de la complexité moléculaire, reliant la structure et la fonction et élargissant notre domination sur l'interface entre chimie, biologie et médecine »
Stuart L. Schreiber   États-Unis « pour l'exploration des fondements chimiques de la logique de la transduction du signal et de la régulation des gènes qui ont conduit à des thérapies importantes et nouvelles et à la progression de la biologie chimique et de la médecine grâce à la découverte de sondes à petites molécules »
2017 Robert Bergman   États-Unis « pour la découverte de l'activation des liaisons C-H d'hydrocarbures par des complexes solubles de métaux de transition »
2018 Omar Yaghi   États-Unis   Jordanie « for pioneering Reticular Chemistry via Metal-Organic Frameworks (MOFs) and Covalent Organic Frameworks (COFs »
Makoto Fujita   Japon « for conceiving metal-directed assembly principles leading to large highly porous complexes ».

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier