Ouvrir le menu principal
Carte ancienne.

La Principauté de Commercy ou Principauté de Commercy et Euville, est une ancienne principauté ayant pour chef-lieu Commercy.

CompositionModifier

En 1756, elle comprend : la Ville et le Château de Commercy, Chonville, Lérouville, Meligni-le-grand, Ménil-la-horgne, Saint Aubin, la Neuve-ville-au-rupt, la cense de Morville, l’Abbaye de Riévalle, la cense de Launoy, la Seigneurie de Vignot et de Malaumont ; le Comté de Sampigny, consistant les Villages de Sampigny, Grimancourt, Ménil-aux-bois, Vadonville, Pont-sur-Meuze et la Forge sous Commercy[1].

HistoireModifier

Léopold acquiert en 1707 cette principauté, qu'il échangea ensuite contre les seigneuries de Fénétrange et de Falkenstein[2]. La duchesse douairière Élisabeth-Charlotte d'Orléans, après la renonciation de son fils François III à la Lorraine en 1737, reçoit la principauté de Commercy. À la mort de cette dernière le 23 décembre 1744, le nouveau duc Stanislas Leszczynski, ayant déjà reçu les duchés de Lorraine et de Bar, prend possession de Commercy[3].

RéférencesModifier

  1. Augustin Calmet, Notice de la Lorraine, Nancy, 1756
  2. Jean-Louis Masson, Histoire administrative de la Lorraine : des provinces aux départements
  3. Charles Emmanuel Dumont, Histoire de la ville et des seigneurs de Commercy, Volume 2, Bar-Le-Duc, 1843

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier