Princesse de Blamont-Chauvry

personnage d'Honoré de Balzac

Princesse de Blamont-Chauvry
Personnage de fiction apparaissant dans
La Comédie humaine.

Sexe Féminin
Caractéristique Un des plus vieux blasons de la noblesse de France
Famille Marquise d'Espard, sa fille, comtesse de Mortsauf, sa petite-nièce, Antoinette de Langeais, sa nièce
Entourage Le faubourg Saint-Germain

Créé par Honoré de Balzac
Romans César Birotteau, La Duchesse de Langeais, Le Lys dans la vallée

La princesse de Blamont-Chauvry est un personnage de La Comédie humaine d’Honoré de Balzac. Personnage de fond et d'ambiance, elle est citée dans un très grand nombre de romans sans qu'on la voie agir. Elle fait partie du décor du faubourg Saint-Germain où elle fait autorité. Madame Birotteau, en 1818, la donne en exemple à son mari comme personne à ne pas inviter à leur bal.

Elle a élevé Antoinette de Langeais et elle assiste, en 1819, au conseil de famille réuni pour statuer sur la duchesse.

Elle est considérée selon ses propres termes comme le « plus poétique débris du règne de Louis XV[1] ». Ce Talleyrand femelle fait et défait les réputations. C'est elle qui reçoit Félix de Vandenesse, sur recommandation de madame de Mortsauf, lançant ainsi la carrière du jeune homme.

En 1825, elle reçoit madame Firmiani.

Elle est citée ou elle apparaît dans :

HéraldiqueModifier

Balzac a doté ce personnage d'armes imaginaires qu'il blasonne ainsi (dans Le Lys dans la vallée, p. 266) :

  • Écartelé de gueules à un pal de vair, flanqué de deux mains appaumées de carnation et d'or à deux lances de sable mises en chevron

Pour les mains ainsi disposées on devrait plutôt trouver une dextre d'un côté, une senestre de l'autre. Le strict respect du blasonnement impose que le dessin ne figure que des dextres.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. La Duchesse de Langeais, La Pléiade, 1976, t. V, p. 1010.

RéférencesModifier

  • Pierre Abraham, Créatures chez Balzac, Paris, Gallimard, Paris, 1931.
  • Arthur-Graves Canfield, « Les personnages reparaissants de La Comédie humaine », Revue d’histoire littéraire de la France, janvier-mars et avril- ; réédité sous le titre The Reappearing Characters in Balzac’s « Comédie humaine », Chapell Hill, University of North Carolina Press, 1961 ; réimpression Greenwood Press, 1977.
  • Anatole Cerfberr et Jules Christophe, Répertoire de « La Comédie humaine » de Balzac, introduction de Paul Bourget, Paris, Calmann-Lévy, 1893.
  • Charles Lecour, Les Personnages de « La Comédie humaine », Paris, Vrin, 1967.
  • Félix Longaud, Dictionnaire de Balzac, Paris, Larousse, 1969.
  • Fernand Lotte, Dictionnaire biographique des personnages fictifs de « La Comédie humaine », avant-propos de Marcel Bouteron, Paris, José Corti, 1952.
  • Félicien Marceau, Les Personnages de « La Comédie humaine », Paris, Gallimard, 1977, 375 p.
  • Félicien Marceau, Balzac et son monde, Paris, Gallimard, coll. « Tel », 1970 ; édition revue et augmentée, 1986, 684 p. (ISBN 2070706974).
  • Anne-Marie Meininger et Pierre Citron, Index des personnages fictifs de « La Comédie humaine », Paris, Bibliothèque de la Pléiade, 1981, t. XII (ISBN 2070108775), p. 1185.
  • Anatole Cerfberr et Jules Christophe, Répertoire de « La Comédie humaine » de Balzac, introduction Boris Lyon-Caen, classiques Garnier, 2008 (ISBN 9782351840160).