Prieuré de Bonne-Nouvelle

prieuré situé en Seine-Maritime, en France

Prieuré de Bonne-Nouvelle
Présentation
Culte Catholique
Type Prieuré
Rattachement Ordre de Saint Benoît
Début de la construction XIe siècle
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Commune Rouen
Quartier Saint-Sever

Le prieuré de Bonne-Nouvelle est un prieuré bénédictin qui se trouvait dans le quartier Saint-Sever à Rouen.

LégendeModifier

L'origine la plus plausible du nom de « Bonne nouvelle », parmi les nombreuses interprétations, est donnée par Nicétas Périaux dans son Dictionnaire indicateur et historique des rues et places de Rouen édité en 1870 : « La fondatrice du prieuré de Notre-Dame du pré, la Reine Mathilde, femme de Guillaume le bâtard, lui a donné en 1066 sa dénomination actuelle. On rapporte qu’elle était en prières dans l’église Notre-Dame du Pré, lorsqu’on lui annonça que le duc venait de remporter une victoire sur les Anglais. Pour perpétuer le souvenir de cette nouvelle, […] la duchesse Mathilde voulut que le prieuré portât le nom de « Bonnes-Nouvelles » (ici au pluriel car la reine Mathilde voulut associer à la victoire de Hastings, la mémoire de l’incarnation de la vierge Marie), dont on a fait « Bonne-Nouvelle ».

HistoriqueModifier

La façade de l'église fut démolie en . Quelques colonnes sont conservées dans le square André-Maurois à Rouen.

BibliographieModifier

  • Paul Baudry, Le Prieuré de Bonne-Nouvelle, monographie rouennaise, 1848
  • François Lemoine et Jacques Tanguy, Rouen aux 100 clochers : Dictionnaire des églises et chapelles de Rouen (avant 1789), Rouen, PTC, (ISBN 2-906258-84-9, OCLC 496646300)