Prieuré de Bonne-Nouvelle

prieuré situé en Seine-Maritime, en France

Prieuré de Bonne-Nouvelle
Image illustrative de l’article Prieuré de Bonne-Nouvelle
Prieuré Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Rouen dans Monasticon Gallicanum
Présentation
Culte Catholique
Type Prieuré
Rattachement Ordre de Saint Benoît
Début de la construction XIe siècle
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Commune Rouen
Quartier Saint-Sever

Le prieuré de Bonne-Nouvelle est un prieuré bénédictin qui se trouvait dans le quartier Saint-Sever à Rouen.

LégendeModifier

L'origine la plus plausible du nom de « Bonne nouvelle », parmi les nombreuses interprétations, est donnée par Nicétas Périaux dans son Dictionnaire indicateur et historique des rues et places de Rouen édité en 1870 : « La fondatrice du prieuré de Notre-Dame du pré, la Reine Mathilde, femme de Guillaume le bâtard, lui a donné en 1066 sa dénomination actuelle. On rapporte qu’elle était en prières dans l’église Notre-Dame du Pré, lorsqu’on lui annonça que le duc venait de remporter une victoire sur les Anglais. Pour perpétuer le souvenir de cette nouvelle, […] la duchesse Mathilde voulut que le prieuré portât le nom de « Bonnes-Nouvelles » (ici au pluriel car la reine Mathilde voulut associer à la victoire de Hastings, la mémoire de l’incarnation de la vierge Marie), dont on a fait « Bonne-Nouvelle ».

HistoriqueModifier

La façade de l'église fut démolie en . Quelques colonnes sont conservées dans le square André-Maurois à Rouen.

BibliographieModifier

  • Paul Baudry, Le Prieuré de Bonne-Nouvelle, monographie rouennaise, 1848
  • François Lemoine et Jacques Tanguy, Rouen aux 100 clochers : Dictionnaire des églises et chapelles de Rouen (avant 1789), Rouen, PTC, , 200 p. (ISBN 2-906258-84-9, OCLC 496646300, lire en ligne)