Pratinas

poète tragique athénien

Pratinas (en grec ancien Πρατίνας) est l'un des premiers poètes tragiques de l'Athènes antique de la fin du VIe et début du Ve siècle av. J.-C. Il introduit la satire dans le théâtre tragique.

Pratinas
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Auteur tragique, poète dithyrambiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Entre VIe siècle av. J.-C. et Ve siècle av. J.-C.Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Aristias (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Notice historiqueModifier

Natif de Phlionte, il fut le concurrent de Chérilos d'Athènes et d’Eschyle vers -500. Athénée a conservé quelques fragments de son œuvre[1]. Il se serait agi de conserver une place, dans le théâtre grec, à Dionysos et aux satyres, évincés dès la période classique de la tragédie, au grand dam de certains amateurs. Plutarque écrit que quand Phrynichos et Eschyle développèrent la tragédie pour y inclure des intrigues mythologiques et des désastres, Pratinas réagit en demandant « Quel rapport avec Dionysos ? »[2]. Pratinas a également lutté pour que dans le théâtre, les joueurs d'aulos n’aient pas la prééminence sur le chœur. Son fils, Aristéas/Aristias[3], poète également, second aux concours théâtral des Dionysies en - 467, puis premier en -460, avait son tombeau à Phlionte, encore visible au temps de Pausanias.

BibliographieModifier

RéférencesModifier

  1. Athénée, Deipnosophistes [détail des éditions] (lire en ligne), XIV.
  2. Propos de table, I, 1, 5.
  3. L'une ou l'autre forme est utilisée selon les sources en français consultées.