Poterne

porte dissimulée

Une poterne est une petite porte qui était intégrée aux murailles d'une fortification, de façon discrète et qui permettait aux habitants du château de sortir ou rentrer à l’insu de l'assiégeant.

Poterne dans les remparts de Provins (Seine-et-Marne)

Placée dans le bas des courtines, au niveau des fossés, elle était généralement sous la protection des meurtrières d'une tour proche ou d'une bretèche[1].

Notes et référencesModifier

  1. André Châtelain, Châteaux forts : Images de pierre des guerres médiévales, Rempart - Desclée de Brouwer,

BibliographieModifier

  • Paul et Marie-France Barabé, Les poternes et autres colombiers du Pays d'Auge, ed.de la Gendrerie, 2013

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier