Poliarny

ville de Russie

Poliarny
(ru) Полярный
Blason de Poliarny
Héraldique
Poliarny
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Drapeau de l'oblast de Mourmansk Oblast de Mourmansk
Maire Vladimir Tcherenov
Code postal 184650 — 184653
Code OKATO 47 525
Indicatif (+7) 81551
Démographie
Population 17 605 hab. (2019)
Densité 49 hab./km2
Géographie
Coordonnées 69° 12′ nord, 33° 27′ est
Altitude 46 m
Superficie 35 805 ha = 358,05 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation 1896
Statut Ville depuis 1899
Ancien(s) nom(s) Aleksandrovsk (1896-1939)
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
Voir sur la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Poliarny
Géolocalisation sur la carte : oblast de Mourmansk
Voir sur la carte topographique de l'oblast de Mourmansk
City locator 14.svg
Poliarny
Géolocalisation sur la carte : Russie
Voir sur la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Poliarny
Liens
Site web www.zatopol.ru

Poliarny (en russe : Полярный, ce qui signifie « polaire ») est une ville fermée de l'oblast de Mourmansk, en Russie. Sa population s'élevait à 17 605 habitants en 2019.

GéographieModifier

Poliarny est située sur la péninsule de Kola, à l'extrémité occidentale du fjord de Mourmansk. Poliarny se trouve à 33 km au nord de la ville de Mourmansk.

HistoireModifier

La cité est fondée en 1896 sous le nom d'Alexandrovsk (Александровск), ce qui en fait une des plus anciennes villes de la péninsule de Kola. Alexandrovsk reçoit le statut de ville en 1899 et est renommée Poliarny le .

Un premier chantier naval y est établi en 1935. Il est utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale, puis agrandi et devient le chantier naval no 10 — Chkval, en . À la fin des années 1950, il commence à assurer la maintenance des sous-marins nucléaires de la Flotte du Nord de l'Union soviétique. Il est aussi connu sous le nom de Chantier Poliarninski et employait 3 000 personnes en 2002[1].

La plus grande catastrophe en nombre de victimes de la marine soviétique a lieu le . Sur un sous-marin diesel B-37 (projet 641, code OTAN Classe Foxtrot) de la flotte du Nord, amarré à la base de Polyarny, un incendie s'est déclaré dans le compartiment des torpilles. À la suite de l'explosion de munitions, la proue du bateau a été arrachée jusqu'à la timonerie ; cette dernière a également été endommagée et a coulé partiellement le sous-marin diesel C-350 (projet 633, Classe Romeo) qui était présent à côté de la jetée. Cent vingt-deux personnes sont tuées sur les navires et sur la jetée [2]

Les sous-marins soviétiques - aujourd'hui russes - en fin de service, sont désarmés à Poliarny, en attendant l'enlèvement de leur combustible nucléaire et leur démolition.

PopulationModifier

Recensements (*) ou estimations de la population[3]

Évolution démographique
1910 1916 1926* 1939* 1959* 1970*
5241 1114087 06811 35415 321
1979* 1989* 2002* 2010* 2012 2013
20 01527 63518 55217 29317 38317 128
2014 2015 2016 2017 2018 2019
17 05317 07017 29617 56817 65017 605

IllustrationsModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :