Ouvrir le menu principal

HistoireModifier

 
Dos Polaroid monté sur un appareil moyen format

La société a été fondée en 1937 par l'inventeur et scientifique américain Edwin H. Land dans le but d'exploiter sa propre invention, le Polaroid, un matériau polarisant aux très nombreux débouchés dans le domaine de l'optique. Elle est surtout connue pour un procédé de photographie à développement instantané unique au monde qu'elle a mis au point et développé à partir de 1948. Le procédé, destiné au grand public, a connu plusieurs évolutions, dont l'introduction de la couleur en 1963.

Très populaire chez les amateurs, l'image instantanée de Polaroid trouve aussi sa place dans le domaine médical, où elle est largement utilisée. Elle est aussi utilisée par les photographes professionnels, qui adaptent des dos recevant les films polaroid sur leur caméra pour tester l'éclairage et le cadrage de leurs photos argentiques.

En 1974, la société Polaroid estime à un milliard[1] le nombre de photos réalisées avec le SX-70 et commence à concurrencer Kodak.

En 1977, Polaroid lance la Polavision, un procédé révolutionnaire permettant de réaliser des films 8 mm à développement instantané, vite dépassé par l'essor de la vidéo.

Dans les années 1970, le régime ségrégationniste sud-africain utilise le système de photographie instantanée de la marque pour la fabrication des passeports intérieurs imposés aux populations noires[2],[3]. Deux employés afro-américains, Ken Williams et Caroline Hunter, créent un mouvement (le Polaroid Revolutionary Workers Movement, ou PRWM) demandant l'arrêt des exportations vers l'Afrique du Sud jusqu'à la fin de l'apartheid[3]. En réponse et après enquête menée sur place, la firme américaine interdira toutes vente aux agences gouvernementales sud-africaines dont les forces armées et la police[3]. En 1977, quand Polaroid est informé que des importateurs vendent toujours des films servant à la fabrication des « passbooks », en violation avec sa politique, la firme stoppera la totalité de ses exportations vers l'Afrique du Sud et cessera toute relation avec les importateurs[3].

Les difficultés dues à la percée de la photographie numérique conduisent la firme à se restructurer en 2001.

La fabrication des appareils à développement instantané cesse en 2007 avant de recommencer en juin 2009 avec la sortie du Polaroid Two, un appareil photo numérique de 5 Mpx avec imprimante, au format Polaroid, incorporée. Il permet de sélectionner les photos à imprimer.

En 2010, la chanteuse américaine Lady Gaga devient la directrice artistique de l'entreprise[4] et le restera jusqu'en 2014[5] après avoir participé au lancement de nouveaux produits[6].

En 2012, Polaroid produit des imprimantes comme la Polaroid Pogo (une imprimante Bluetooth qui permet d'imprimer des photos directement à partir de son téléphone portable ou bien à partir d'un appareil photo compatible Pictbridge), du papier instantané pour ses imprimantes, des appareils photo instantané et un film instantané.

En janvier 2013, Polaroid présente au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas l'iM1836, prototype d'un appareil photographique hybride fonctionnant sous système Android[7]. À la suite d'une action en justice pour contrefaçon menée par Nikon pour sa ressemblance avec ses modèles J1 et J2, l'iM1836 (fabriqué par la société américaine Sakar et estampillé « Polaroid ») est interdit à la vente en décembre 2013[8],[9]. Il a été remplacé par l'iM1030W au look plus rétro présenté au CES 2014[10].

En mai 2017, Polaroid Corporation est racheté par l'un des actionnaires de l'Impossible Project, qui devient Polaroid Originals[11].

Quelques modèlesModifier

Notes et référencesModifier

  1. La photographie -Histoire - Techniques - Art, Thiery Gervais, Gaëlle Morel, Éd. Larousse, 2008, p. 23
  2. Amzat Boukari-Yabara, Une histoire du panafricanisme, La Découverte, , p. 314
  3. a b c et d (en) « Polaroid Revolutionary Workers Movement », African Activist Archive.
  4. « Lady Gaga : directrice artistique pour Polaroid », Voici, .
  5. (en) Diana Bradley, « Polaroid splits with creative director Lady Gaga », PR Week, .
  6. « Une gamme de Polaroid signée Lady Gaga », La Presse, .
  7. Gabriel Manceau, « Polaroid – un appareil photo sous Android », Phonandroid, .
  8. Le Polaroid iM1836 de Sakar interdit de vente - Pierre Caillault, Focus Numérique, 9 décembre 2013.
  9. (en)The Polaroid iM1836 copycat camera is now gone - NikonRumors.com, 5 décembre 2013.
  10. Arthur Azoulay, « CES 2014 : Polaroid revient sur le marché des compact à obj. inter. », Focus Numérique, (voir archive).
  11. Christophe Séfrin, « One Step 2 de Polaroid: Coup de flash sur un vrai « come-back » », 20 minutes, .

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier