Ouvrir le menu principal

Consumer Electronics Show (CES)
Logo
Logo
Stand LG au CES 2010.
Stand LG au CES 2010.
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Localisation Las Vegas
Date de la première édition 1967
Organisateur(s) Consumer Technology Association
Site web www.ces.techVoir et modifier les données sur Wikidata

Le Consumer Electronics Show, ou CES, est devenu le plus important salon consacré à l'innovation technologique en électronique grand public. Il se tient annuellement à Las Vegas au Nevada et il est organisé par la Consumer Technology Association.

Sommaire

HistoireModifier

 
Le CES de 1982.

Le CES est lancé pour la première fois en 1967 à New York avec 200 exposants et 17 500 participants, par Jack Wayman (en) (1922-2014)[1], un spécialiste de la vente et créateur 4 ans plus tôt de l'Electronic Industries Association (aujourd'hui la Consumer Electronic Association). Le CES se tient dans l'enceinte de deux hôtels près de Time Square, l'Americana (devenu aujourd'hui le Sheraton) et l'Hilton[2]. Ce premier salon est strictement réservé aux professionnels et présente alors principalement téléviseurs, magnétophones et radios portatives[2]. Il n'existait aux États-Unis aucun salon professionnel consacré à l'électronique grand public, les fabricants présentaient leurs produits lors du Chicago Music Show[2], qui réunissait les professionnels de l'industrie musicale et qui était financé par la National Association of Music Merchants (NAMM)[2]. Jack Wayman choisit d'organiser son nouveau salon aux mêmes dates que le Chicago Music Show poussant les exposants à faire un choix[2]. La plupart des fabricants américains et les fabricants japonais, alors en pleine ascension, choisissent le CES[2]. Pour garantir une affluence de professionnels, Wayman convainc l'association américaine de distributeurs indépendants d'équipements (la NARDA, la National Appliance and Radio Dealers Association) d'organiser au même endroit et aux mêmes dates sa convention annuelle[2].

Le salon prend ensuite de l'ampleur d'année en année[2]. Il se tient deux fois par an de 1978 à 1994, une fois en janvier à Las Vegas sous le nom de Winter Consumer Electronics Show (WCES) et une fois en juin à Chicago dans l'Illinois, sous le nom de Summer Consumer Electronics Show (SCES). Il a lieu désormais depuis plusieurs années une fois par an, début janvier, à Las Vegas. La remise des prix CES Innovations Awards[3] est le grand rendez-vous annuel qui fait l'actualité des technologies[4].

Avec la convergence de l'électronique de loisir, de l'informatique, d'internet et des télécoms, le CES a supplanté l'ancien COMDEX qui se tenait également à Las Vegas quelques semaines plus tôt. Lors de ce salon, de nouveaux produits ou leurs versions bêta sont présentés, et de futurs produits annoncés. Désormais, les présidents des principales sociétés du secteur y font des interventions connues sous le nom de keynotes.

En 2007, le salon fêtait son 40e anniversaire, réunissant 2 700 exposants issus de plus de 110 pays, sur 167 000 m2. Plus de 150 000 visiteurs professionnels s’y sont rendus attendus.

En 2016, le salon a réuni 3 600 exposants sur 223 000 m2 et a accueilli 170 000 professionnels (dont 6 900 journalistes)[5]. Parmi les exposants figuraient 250 sociétés françaises[6].

Produits présentésModifier

Quelques exemples de produits et technologies présentés en avant-première au CES :

Édition 2011Modifier

Le CES 2011 s'est déroulé du 6 au 9 janvier 2011. Nintendo y était présent, alors que la firme n'y était pas allée depuis 1995[7]. Plusieurs tablettes tactiles ont été présentés dont la Xoom de Motorola sous Android 3.0[8].

Édition 2012Modifier

Parmi les annonces de 2012 figuraient le Sony Xperia S, une montre Sony Ericsson faisant office de télécommande et le renouveau des baladeurs Sony Walkman, cette fois sous Android[réf. nécessaire].

Édition 2013Modifier

Le 6 janvier 2013, le fabricant de puces graphiques Nvidia a dévoilé la première console de jeux vidéo de son histoire : Project Shield, une console portable équipée du processeur Tegra 4, et une sortie TV HDMI[9].

Édition 2014Modifier

Apple et GN ReSound présentent des prothèses auditives (LiNX) qui se passent d'un intermédiaire récepteur[10]. Utilisant une connexion Bluetooth 4.0 (basse consommation) et la fréquence de 2,4 GHz, elles pourront se connecter aussi à l'iPad et iPod touch[11],[12]. De plus, une application iOS dédiée, ReSound, permettra de modifier certains réglages (pour affiner les aigus ou les graves lors d'un concert par exemple)[13].

Édition 2015Modifier

Édition 2016Modifier

Le ministre français de l'Économie, Emmanuel Macron, se rend au CES le 6 janvier. Il est longuement ovationné par plusieurs centaines de start-uppeurs. Cependant, son déplacement donne lieu l'année suivante à l'ouverture d'une enquête préliminaire en France pour "favoritisme, complicité et recel de favoritisme", car l'événement a été organisé par Havas, le marché étant confié à l'agence par la directrice générale de Business France, Muriel Pénicaud, sans appel d'offre[14].

Édition 2017Modifier

Du 6 au 8 janvier 2017.

Édition 2018Modifier

Lors de l'édition 2018 du CES (ayant eu lieu du 9 au 12 janvier), le prix spécial décerné aux « Innovations technologiques » a été décerné à Benoit Mirambeau et Nicolas Babin pour leur application DiabiLive, qui accompagne les diabétiques au quotidien[15].

Édition 2019Modifier

Réunissant plus de 4400 compagnies[16] et start-up, dont 414 entreprises françaises, la 52ème édition du CES s'est tenue à Las Vegas du 8 au 11 janvier 2019. Troisième contingent mondial d'entreprises présentes, la présence française est notamment fédérée par le pavillon français organisé par Business France.

Après la mise en place du règlement sur la protection des données personnelles en Europe, l'édition 2019 du CES est tournée vers la cybersécurité[17].

RéférencesModifier

  1. (en) Paul Vitello, « Jack Wayman, Impresario of Consumer Electronics Show, Dies at 92 », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 8 janvier 2017)
  2. a b c d e f g et h Anaelle Grondin, « A quoi ressemblait le tout premier CES, en 1967 ? », Les Echos,‎ (lire en ligne, consulté le 8 janvier 2017)
  3. http://www.cesweb.org/Awards/CES-Innovations-Awards/2013.aspx
  4. http://www.gizmodo.fr/2011/11/17/le-baby-phone-passe-en-2-0.html
  5. CES 2016 : 16 chiffres pour tout savoir du grand raout de Las Vegas Télérama janvier 2016
  6. Rapport CES 2016 d’Olivier Ezratty
  7. Nintendo de retour au CES après seize ans d'absence, 01net.com, 24 novembre 2010
  8. La tablette Xoom de Motorola remporte la palme de l'innovation à Las Vegas, La Presse/AFP, 8 janvier 2011
  9. Nvidia dévoile Project Shield, une console portable Android
  10. (en) Dara Kerr, 'Made for iPhone' hearing aids aim to shake stigma, 25 novembre 2013
  11. (en) ReSound LiNX Hearing Aid: Made for iPhone, Ziphearing.com, 8 janvier 2014.
  12. (en) Made for iPhone® Hearing Aids and How the iOS7 and iPhone Models Work With Hearing Aids iPhone 5 hearing aids, Appalachianaudiology.com, 2014.
  13. Les appareils auditifs connectés iPhone et iPad arrivent, Iphon.fr, 8 janvier 2014.
  14. Michel PINÇON et Monique PINÇON-CHARLOT, Le Président des ultra-riches, Chronique du mépris de classe dans la politique d'Emmanuel Macron, Paris, Éditions La Découverte, , p. 54-55.
  15. Nicolas César, « Diabète : Diabilive, l’application girondine séduit les Etats-Unis après le concours Lépine », sur Sud Ouest, (consulté le 30 janvier 2018)
  16. « www.ces.tech »
  17. « La cybersécurité, priorité du salon mondial de la tech », sur FIGARO, (consulté le 12 janvier 2019)

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier