Pneumatocyste

Kelp (Macrocystis pyrifera) possédant plusieurs pneumatocystses

Un pneumatocyste (du grec pneuma, « souffle » et kustis, « vessie ») est une structure présente sur les algues brunes et leur permettant de flotter. Il peut y avoir en avoir plusieurs sur un seul thalle d'algue. La flottabilité est permise par la présence de gaz dans les pneumatocystes, permettant aux algues de rester près de la surface afin d'effectuer la photosynthèse.

GazModifier

La proportion de gaz dans les pneumatocystes dépend de la physiologie de l'algue et de la pression partielle des gaz environnant, dans l'air ou dans l'eau[1]. Il peut s'agir d'O2, CO2, d'N2[1] ou de CO[2].

 
Pneumatocyste de Nereocystis luetkeana

RéférencesModifier

  1. a et b M. Thiel et L. Gutow, « The Ecology of rafting in the marine environment », The Floating Substrata, vol. 42,‎ , p. 181–264
  2. Ronald E. Foreman, « Physiological aspects of carbon monoxide production by the brown alga Nereocystis luetkeana », Botany, vol. 54, nos 3-4,‎ , p. 352–360 (ISSN 1916-2804, DOI 10.1139/b76-032)