Ouvrir le menu principal

Plomb 208

isotope du plomb

Le plomb 208, noté 208Pb, est l'isotope du plomb dont le nombre de masse est égal à 208 : son noyau atomique compte 82 protons et 126 neutrons avec un spin 0+ pour une masse atomique de 207,976 652 1 g/mol. Il est caractérisé par un défaut de masse de 21 763 563 ± 2 909 eV/c2 et une énergie de liaison nucléaire de 1 636 445 728 ± 2 921 eV[1].

C'est le plus lourd de tous les nucléides stables connus, avec la particularité d'être « doublement magique », c'est-à-dire d'avoir à la fois un nombre magique de protons et de neutrons ; c'est sans doute ce qui explique sa stabilité malgré sa masse élevée.

Le plomb 208 est le produit final de nombreuses chaînes de désintégration[2], dont notamment celle du thorium 232, un nucléide primordial (pour cette raison il est aussi appelé thorium D) :

Notes et référencesModifier

Articles liésModifier