Ouvrir le menu principal

Pleasurewood Hills

parc d'attractions anglais

Pleasurewood Hills
Image illustrative de l’article Pleasurewood Hills

Ancien nom Pleasurewood Hills (1983-2000)

New Pleasurewood Hills (2001-2004)
Pleasurewood Hills (depuis 2005)

Ouverture 1983
Superficie 24 hectares
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Angleterre
Comté Suffolk
Ville Corton
Propriétaire Looping
Type de parc parc d'attractions
Nombre d'attractions Total : 25
Nb de montagnes russes : 4
Nb d'attractions aquatiques : 2
Site web pleasurewoodhills.com
Coordonnées 52° 30′ 25″ nord, 1° 44′ 40″ est

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Pleasurewood Hills

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Pleasurewood Hills

Pleasurewood Hills est un parc d'attractions situé à Corton dans le Suffolk, en Angleterre, Royaume-Uni. Il appartient au fonds d’investissement H.I.G. Capital France associé à Laurent Bruloy, ancien dirigeant d'Aqualud.

Sommaire

HistoireModifier

En 1983, l'entrepreneur local Joe Larter décide de fonder un parc de loisirs familial inspiré des grands parcs d'attractions américains. À ses débuts, le parc est composé d'un train, d'un cinéma 180° et d'aires de jeux.

À la fin des années 1980, la majorité des parts appartiennent à Pleasureworld, une division de la compagnie de développement RKF. Ils établissent alors un certain nombre de nouvelles attractions. Ils débutent même les travaux de construction d'un deuxième Pleasurewood Hills à Cleethorpes, devenu Pleasure Island Family Theme Park. En 1991, RKF fait faillite et le parc est vendu à de nouveaux propriétaires.

En 1996, le parc est racheté par le groupe Leisure Great Britain, propriétaire d'autres parcs anglais. Malgré leurs efforts, les bénéfices du parc diminuent peu à peu. En 2000, c'est Peter et Peggy Hadden, en contact avec le parc depuis de nombreuses années, qui prennent la direction du parc qu'ils renomment New Pleasurewood Hills.

En 2004, le parc subit un changement de propriétaire. Le groupe français Grevin & Cie, devenu CDA Parks, investit dans le parc et décide de lui redonner son nom original. En 2005, le groupe dépense beaucoup d'argent pour améliorer le parc. En 2007, le train de La Via Volta à Walibi World part pour remplacer celui de Wipeout, ils appartiennent alors au même groupe de loisirs[1]. À la suite du départ du train, La Via Volta reste fermée de 2007 à 2011.

Le , la Compagnie des Alpes annonce la vente de sept parcs dont Pleasurewood Hills au groupe français Looping[2]. Le groupe possède dix autres sites touristiques[N 1]. Le parc inaugure trois attractions en 2012.

Le parc d'attractionsModifier

Les montagnes russesModifier

Nom Type Constructeur Année
Cannonball Express Montagnes russes en métal Anton Schwarzkopf 1995
Marble Madness Wild Mouse Maurer Söhne 2014
Rattlesnake Montagnes russes junior Zierer 1986
Wipeout[N 2] Boomerang Vekoma 2007

DisparuesModifier

Nom Type Constructeur Ouverture Fermeture
Mouse Trap[N 3] Spinning Wild Mouse Reverchon 2000 2005

Les attractions aquatiquesModifier

Nom Type Constructeur Année
Timber Falls
(Anciennement Mellow Yellow)
Bûches Reverchon 1992
Wave breaker Toboggan aquatique 1996

Les attractions à sensationsModifier

Nom Type Constructeur Année
Fireball Afterburner KMG 2003
Jolly Roger Drop Tower Moser's Rides 2012
Kite Flyer Kite Flyer Zamperla 2004
Shiver m'Timbers Bateau à bascule Huss Rides 1985
Tide Traveller TriStar Huss Rides 2005

Parcours scéniqueModifier

Nom Type Constructeur Année
Fairytale Fantasy Parcours scénique 1982
Rootin Tootin Target Train Parcours scénique interactif Lagotronics Projects 2017

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Duane Marden, « Speed of Sound », sur rcdb.com (consulté le 2 mars 2017)
  2. parcplaza.net

AnnexesModifier