PlayerUnknown's Battlegrounds

jeu vidéo de type Battle Royale sorti en 2017

PlayerUnknown's
Battlegrounds
Image illustrative de l'article PlayerUnknown's Battlegrounds
Logo du jeu.

Éditeur PUBG Corporation
Microsoft Studios (Xbox One)
Tencent Games (mobile)
Sony Interactive Entertainment (PS4)
Développeur PUBG Corporation
Concepteur Chang-han Kim (producteur)
Brendan Greene (directeur)
Musique Tom Salta

Début du projet mars 2016
Date de sortie Microsoft Windows
INT : 23 mars 2017
(accès anticipé)
INT : 20 décembre 2017
(jeu complet)
INT : 10 octobre 2019
(PUBG Lite)[1]
Xbox One
INT : 12 décembre 2017
(Xbox Game Preview)
PlayStation 4
INT : 7 décembre 2018

iOS, Android
FRA : 9 février 2018
INT : 19 mars 2018
Genre Battle royale
Mode de jeu Multijoueur
Plate-forme Microsoft Windows, Xbox One, PlayStation 4, Android, iOS
Langue Multilingue
Contrôle Clavier et souris
Manette de jeu

Évaluation JPN CERO : D ?
EUR PEGI : 16+ ?
AN ESRB : T ?
Moteur Unreal Engine 4

Site web www.pubg.com/fr/

PlayerUnknown's Battlegrounds (PUBG) est un jeu vidéo multijoueur en ligne de type battle royale développé et édité par PUBG Corporation. Il est disponible en accès anticipé sur Microsoft Windows à partir du , et la version 1.0 du jeu est sortie le [2]. Le jeu est également disponible à partir du sur Xbox One dans le cadre du programme Xbox Game Preview[3]. Il est disponible sur PlayStation 4 depuis le . Le 10 octobre 2019 sort PlayerUnknown’s Battlegrounds Lite, une version allégée et gratuite destinée aux joueurs possédant des performances matérielles plus basses.

Le jeu est également disponible sur iOS et Android gratuitement depuis sous le titre PlayerUnknown’s Battlegrounds Mobile. Une version allégée intitulée PlayerUnknown's Battlegrounds Mobile Lite est sorti le 19 mars 2020 pour les joueurs possédant des smartphones aux performances plus basses.

En 2020, PUBG Corporation annonce avoir écoulé 70 millions d’exemplaires depuis sa sortie[4].

Système de jeuModifier

PlayerUnknown's Battlegrounds est un jeu de tir à la première personne et à la troisième personne de type joueur contre joueur dans lequel une centaine de joueurs se battent dans un battle royale. Les joueurs peuvent choisir de participer à la partie en solo, en duo ou avec quatre personnes. La dernière personne ou équipe en vie remporte la partie.

Chaque partie commence avec des joueurs parachutés d'un avion cargo militaire sans aucun équipement, le joueur doit affronter 99 autres joueurs dans une des quatre cartes carrées. La trajectoire de vol de l'avion sur la carte varie aléatoirement à chaque partie, ce qui oblige les joueurs à déterminer rapidement le meilleur moment pour s'éjecter de l'avion. Sitôt arrivé au sol, le joueur doit trouver le plus rapidement possible des armes, des soins et protections pour atteindre son objectif[5]. Il peut également trouver des trousses de soin, ou encore des bidons d'essence destinés à alimenter des véhicules qu'il pourra utiliser pour se déplacer plus rapidement sur le terrain. Des loots (« boites à butin ») sont parachutés à chaque nouvelle zone, à l’intérieur de la zone de survie, et contiennent des armes très rares, des tenues de camouflages, etc. Une zone mortelle apparaît de façon aléatoire au bout de 5 minutes de jeu, sous la forme d'un disque en dehors duquel tout joueur subit des dégâts réguliers. Le disque rétrécit de plus en plus, forçant ainsi les joueurs à se rapprocher les uns les autres du centre de la zone encore libre, et donc à s’affronter. Chaque partie dure un maximum de 30 minutes, durant laquelle la zone se réduit rapidement à une toute petite portion de terrain au fur et à mesure des éliminations, jusqu’au duel final et à la victoire du dernier joueur[6],[7].

CartesModifier

Les cartes sont au nombre de cinq. Elles sont de tailles différentes et les armes et véhicules trouvables diffèrent d'une carte à l'autre.

Erangel (8 × 8 kilomètres)Modifier

Nommée en référence à Eryn, fille de PlayerUnknown, Erangel est la première carte de PUBG, disponible depuis la sortie de celui-ci. Il s'agit d'une île fictive située dans la Mer Noire, occupée par les forces soviétiques à partir des années 1950 puis abandonnée. Majoritairement constituée de plaines, de collines, de forêts, et de terres agricoles. Erangel possède de grandes villes, comme Pochinki, Yasnaya Polyana, Georgopol, Rozhok, Primorsk, ou Severny. Une plus petite île, accessible par deux ponts, nommée Sosnovka Island, abrite une grande base militaire, ainsi qu'une grande ville à l'ouest : Novorepnoye.

Miramar (8 × 8 kilomètres)Modifier

Miramar est la deuxième carte de PUBG sortie sur PC le 20 décembre 2017. Miramar se situe en plein désert, constitué d'un mélange de vastes plaines, de cratères, d'établissements à étages élevés, et d'une côte entourée d'îles. De par l'architecture et les couleurs des bâtiments, on peut en déduire que Miramar se trouve quelque part au Mexique[8],[9]. À l'instar d'Erangel, Miramar comprend de nombreuses villes, telles que Los Leones, El Pozo, La Cobrería, El Azahar, Valle del Mar, Chumacera, Tierra Bronca, Torre Ahumada, Monte Nuevo, San Martín, ou Cruz del Valle. Au nord-ouest, près de Tierra Bronca et de Torre Ahumada se situe une base militaire difficile d’accès. Une grande île, au sud de la carte, abrite des bâtiments et une prison. Au nord, une grande frontière de métal traversant d'est en ouest la carte empêche les joueurs de fuir.

Sanhok (4 × 4 kilomètres)Modifier

Sanhok est inspirée des jungles et des montagnes d'îles en Thaïlande et aux Philippines. L'équipe PUBG Art, composée d'artistes en environnement 3D, ont pris des photos pour capturer les paysages thaïlandais pour les transférer au moteur de jeu pour concevoir une carte bien plus petite que les précédentes cartes (réduit de moitié). Sanhok se compose de 3 îles reliées par des ponts, ainsi que de plusieurs villages, comme Pai Nan, Sahmaee, Tat Mok, Khao, Kampong, ou Ha Tinh. On y trouve aussi plusieurs camps d’entraînements militaires : Bootcamp, Camp Alpha, Camp Bravo, et Camp Charlie, ainsi qu'un port et un camp de vacances (Paradise Resort).

Vikendi (6 × 6 kilomètres)Modifier

Île divisée en deux et isolée en mer Adriatique, Vikendi est enveloppée de forêts denses et de montagnes enneigées. On y trouve des villages, comme Volnova, Novatra, Dobro Mesto, Goroka, Zabava, Tovar, Podvosto, Cantra, ou encore Peshkova, ainsi que de nombreux lieux touristiques, tel que le Dino Park, un Cosmodrome abritant une fusée, un vieux château, ou même le mont Kreznic, point culminant de Vikendi. La carte est inspirée des paysages de la Slovénie.

Karakin (2 × 2 kilomètres)Modifier

Karakin est une île au large des côtes de l’Afrique du Nord. Karakin est la première carte à implémenter une zone noire, qui contrairement à la zone rouge peut détruire les bâtiments. On y trouve de nombreuses villes côtières comme Bashara, Hadiqa Nemo, Al Habar, Bahr Sahir, ainsi qu'un cargo abandonné. La carte étant plus petite que la plus petite carte de PUBG (Sanhok), les parties se jouent à 64 joueurs au lieu de 100.

ArmesModifier

De très nombreuses armes à feu issues de la réalité sont présentes sur PlayerUnknow's Battlegrounds, cependant certaines armes ont un nom différent pour des raisons de droits d'auteur[10].

DéveloppementModifier

Brendan Greene, connu sous son pseudonyme PlayerUnknown, s'est fait connaître grâce à sa création du mod DayZ: Battle Royale publié pour le jeu vidéo ARMA II. Le contexte de Battle Royale, qui est le fait de chercher à être le dernier survivant parmi une grande quantité de rivaux, est tiré du film japonais Battle Royale, d'où est tiré le nom du mod. Après la sortie du jeu DayZ en tant que jeu indépendant d'ARMA II, PlayerUnknown commence à développer un mod pour ARMA III. Sony Interactive Entertainment le contacte ensuite pour lui proposer de devenir consultant dans le cadre du développement de H1Z1: King of the Kill[11].

Il est ensuite contacté par Chang-han Kim, responsable du studio Ginno Games (qui deviendra par la suite PUBG Corporation) qui est une filiale de Krafton Game Union depuis 2015, lui propose de travailler sur un nouveau concept de Battle Royale. PlayerUnknown est alors nommé directeur créatif et déménage en Corée du Sud pour s'occuper du développement de son jeu[12]. Le développement de PlayerUnknown's Battlegrounds commence début 2016.

AccueilModifier

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Canard PC (FR) 8/10[13]
Game Informer (US) 9,5/10[14]
Presse numérique
Média Note
GameSpot (US) 8/10[15]
IGN (US) 9,5/10[16]
Polygon (US) 10/10[17]
USgamer (US)      [18]
Agrégateurs de notes
Média Note
Metacritic 86/100 (PC)[19]

Dès son lancement, PlayerUnknown's Battlegrounds connaît un grand succès grâce à son gameplay novateur et jamais utilisé auparavant, en tout cas, comme un jeu à part entière[20]. En , alors que le jeu n'était disponible qu'en accès anticipé sur Steam, et malgré de très gros problèmes d'optimisation graphique et de performances lors de la phase de bêta précédent son lancement, le jeu a dépassé sur une courte période de temps le jeu Dota 2 en nombre de joueurs connectés[21]. Le , le jeu dépasse le million de joueurs connectés en simultané[22]. Le , 1,5 million de joueurs sont connectés en simultané[23]. Le , c'est la barre des 2 millions qui est franchie[24]. Celle des 2,5 millions est dépassée le [25], puis celle des 3 millions le [26].

En , le jeu a dépassé les 10 millions d'exemplaires vendus[27]. Le , la barre des 15 millions est passée[28] et le , c'est celle des 20 millions qui est franchie[29].

En 2018, PUBG Corporation voit néanmoins perdre une partie de ses joueurs en faveur de nouveaux battle royale gratuits tels que Fortnite. L’engouement pour ce mode de jeu incite également de nombreux grands éditeurs à ajouter à leurs futures créations un mode similaire en vue d'ameuter une partie des joueurs, réduisant ainsi la situation de monopole initialement détenue par PUBG. En réponse à cette perte de popularité, PUBG Corporation démarre en une importante campagne de correction et d'optimisation afin de rendre son jeu plus accessible, notamment grâce à un nouveau système de matchmaking et de lutte anti-triche. La campagne se termine fin octobre par l'annonce d'un premier championnat officiel.

EsportModifier

Fin 2018, c'est finalement le mode de jeu FPP Squad (64 joueurs) qui est conservé pour la création d'une ligue professionnelle regroupant 16 équipes au sein de chaque région : Amérique du Nord, Europe, Corée, Chine, Japon et Taipei/Hong Kong/Macao. Les meilleures d'entre elles s'affronteront ensuite à la fin de la saison au cours du Global Championship. Une seconde division est également mise en place en vue de préparer le renouvellement des futurs championnats[30].

À cette occasion seules deux cartes, Erangel et Miramar, ont été sélectionnées pour figurer dans les premières compétitions officielles.

Notes et référencesModifier

  1. « PUBG Lite sur PC », sur jeuxvidéo.com, .
  2. Jarod (Steeve Mambrucci), « L'accès anticipé de PUBG prend fin le 20 décembre », sur gamekult.com, (consulté le 9 décembre 2017).
  3. Jarod (Steeve Mambrucci), « PUBG débute le 12 décembre sur Xbox One », sur gamekult.com, (consulté le 9 décembre 2017).
  4. BusinessWire, « PUBG célèbre 70 millions d'unités vendues avec la carte Sanhok nouvellement remasterisée pour la saison 8 »Parlons jeux vidéo », sur Parliamo Di Videogiochi, (consulté le 14 juillet 2020).
  5. « PlayerUnknown's Battlegrounds sur PC », sur Jeuxvideo.com (consulté le 30 juillet 2017).
  6. (en) Alan Bradley, « Designing the giant battle royale maps of Playerunknown's Battlegrounds », sur gamasutra.com, (consulté le 9 décembre 2017).
  7. (en) James Batchelor, « PlayerUnknown Battlegrounds dev: “I want to find the next me” », sur gamesindustry.biz, (consulté le 9 décembre 2017).
  8. (en) Chris Tapsell, « PUBG Miramar Map: vehicles, strategies, and the best start locations for the desert map », sur Eurogamer, (consulté le 15 avril 2020).
  9. « Tout savoir sur Miramar - PUBG, le guide complet », sur Jeuxvideo.com (consulté le 15 avril 2020).
  10. (en) « PUBG Weapons - PUBG stat PUBG.OP.GG », sur PUBG.OP.GG (consulté le 14 avril 2020).
  11. (en) Ian Higton, « Battlegrounds' PlayerUnknown and the future of Battle Royale », sur eurogamer.net, (consulté le 24 septembre 2020).
  12. « Getting to know PlayerUnknown », sur Pcgamesn.com (consulté le 3 juillet 2020).
  13. ackboo (Olivier Péron), Test : Playerunknown's Battlegrounds - Au jeu du chat et de la survie, 15 janvier 2018, Canard PC n°373, p. 12-15.
  14. Daniel Tack, « PlayerUnknown’s Battlegrounds » [archive du ], sur Game Informer, (consulté le 21 décembre 2017).
  15. Michael Higham, « PlayerUnknown's Battlegrounds Review » [archive du ], sur GameSpot, (consulté le 23 décembre 2017).
  16. Chloi Rad, « PlayerUnknown's Battlegrounds Review » [archive du ], sur IGN, (consulté le 6 janvier 2017).
  17. Chris Plante, « PUBG review: Playerunknown’s Battlegrounds is imperfectly perfect » [archive du ], sur Polygon, (consulté le 21 décembre 2017).
  18. Mike Williams, « PlayerUnknown's Battlegrounds (PUBG) Review: First Man Standing » [archive du ], sur US Gamer, (consulté le 6 janvier 2018).
  19. « PlayerUnknown's Battlegrounds for PC Reviews » [archive du ], sur Metacritic (consulté le 21 mars 2018).
  20. [87], PUBG : succès éphémère ou durable ?, 14 septembre 2017, Jeuxvideo.com.
  21. (en) Chris Pereira, « PUBG Becomes The Biggest Game On Steam, Briefly Surpassing Dota 2 », GameSpot, 27 août 2017.
  22. DaFrans, « PUBG dépasse le million de joueurs concurrents », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 8 septembre 2017).
  23. mog-kubo (Maxime Delohen), PUBG passe la barre des 1,5 millions de joueurs en simultané, 25 septembre 2017, Jeuxvideo.com.
  24. ChewbieFR (Clotaire Jacquier), PUBG : les 2 millions de joueurs en simultané sont atteints, 11 octobre 2017, Jeuxvideo.com.
  25. ChewbieFR (Clotaire Jacquier), PlayerUnknown's Battlegrounds : 2,5 millions de joueurs en simultané, 15 novembre 2017, Jeuxvideo.com.
  26. Jarod (Steeve Mambrucci), « PUBG a terminé l'année avec 3 millions de joueurs simultanément », sur gamekult.com, (consulté le 3 janvier 2018).
  27. Mirai_DoDo (Dorian Maldonado), « PUBG dépasse les 10 millions de copies vendues », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 8 septembre 2017).
  28. ChewbieFR (Clotaire Jacquier), PlayerUnknown's Battlegrounds passe les 15 millions de joueurs, 11 octobre 2017, Jeuxvideo.com.
  29. MalloDelic (Mallory Delicourt), PUBG : Le cap des 20 millions de copies vendues est atteint, 7 novembre 2017, Jeuxvideo.com.
  30. Maxime Claudel, PUBG se renforce dans l’eSport avec des tournois mondiaux et un million de dollars à la clef, 8 novembre 2018, numerama.com.

Liens externesModifier