Plaswijckpark

parc d'attractions néerlandais

Plaswijckpark
Image illustrative de l’article Plaswijckpark
Vue sur le plan d'eau.

Ouverture 1923
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Ville Rotterdam
Propriétaire Plaswijckpark
Type de parc Parc d'attractions et animalier
Nombre d'attractions Total : 6
Nb d'attractions aquatiques : 1
Site web www.plaswijckpark.nl
Coordonnées 51° 57′ 22″ nord, 4° 28′ 53″ est

Le Plaswijckpark est un parc de loisirs et animalier situé à la lisière nord de Rotterdam, aux Pays-Bas, sur les berges de la Rotte.

HistoriqueModifier

La société hôtelière C.N.A. Loos crée en 1923 les jardins Theetuin Hillegersberg, bientôt agrémentés d'une roseraie, devant l'affluence des visiteurs qui viennent également voir les singes et les kangourous du petit zoo. Le parc s'enrichit également d'un terrain de jeux, d'une tour panoramique et d'une location de barques sur un plan d'eau, sur la rive nord de la Rotte.

En 1975, la fréquentation étant en baisse, la santé économique du parc se trouve menacée. La fermeture est évitée grâce au versement d'une subvention par la mairie de Rotterdam. Cette rente est supprimée en 2013, mais compensée par le financement de nouvelles activités ludiques et d'infrastructures permettant aux visiteurs de se protéger des intempéries. Le parc est désormais un centre familial de loisirs, adapté pour les jeunes enfants.

En , le virus H5N8 est détecté sur certains animaux. Les espèces aviaires sont alors abattues et le parc demeure fermé durant quelques mois[1].

DescriptionModifier

Le parc présente en juillet 2016 46 espèces différentes d'animaux dont des Alpagas (Vicugna pacos), des Varis (Varecia variegata) ou des animaux de la ferme. Il possède également une importante collection d'oiseaux comme le Canard des Bahamas (Anas bahamensis), l'Oie cendrée (Anser anser) ou le Cygne noir (Cygnus atratus).

Notes et référencesModifier

  1. (nl) « Détection du virus H5N8 au parc Plaswijckpark », sur rijksoverheid.nl, (consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier