Un planh est une forme troubadouresque consistant en une lamentation funèbre qui pleure la mort d'un ami, d'un personnage fameux, etc.

Le planh a ordinairement la structure thématique suivante:

  1. Invitation au planh.
  2. Lignage du défunt.
  3. Énumération des terres ou personnes touchées par sa mort.
  4. Éloge des vertus du défunt, dont le troubadour très souvent annonce qu'elles vont disparaître avec sa mort. Cette section est habituellement le motif principal.
  5. Prière pour demander le salut de l'âme du défunt.
  6. Douleur produite par cette mort.

Dans certains cas, après l'éloge, si le mort était un roi ou un grand seigneur, il est possible que le troubadour chante les caractéristiques du successeur.

À la suite de la mort de Ponç de Mataplana en 1180, Guillem de Berguedan lui a dédié un planh qui est considéré comme un des plus sincères que l'on peut trouver dans la littérature troubadouresque. Fuyant les schémas conventionnels, Berguedà toujours orgueilleux, s'accuse - sans nécessité - d'avoir menti dans tout ce qu'il avait dit antérieurement sur Mataplana, de ne pas lui être venu en aide au moment de sa mort malheureuse et, dans la dernière strophe, souhaite que son destin trouve une sorte de paradis terrestre - très différent du concept de ciel orthodoxe - où Mataplana retrouverait les amis du troubadour déjà disparus et tous les héros incontournables de l'époque, sans oublier quelques "dames gentils" pour que la félicité soit complète.

Tableau chronologique des planhsModifier

  • grands personnages
  • autres troubadours
  • dames
  • amis
Compositeur Incipit (i.e. titre) Date Défunt
Cercamòn Lo plaing comens iradamen 1137 Guilhèm X de Peitieus
Giraut de Bornelh S'anc jorn aqui joi e solaz 1173 Rambaud d'Aurenja
Guilhèm de Berguedan Cousiros chan e planh e plor 1180 Ponç de Mataplana
Bertran de Bòrn ? Si tuit li dol el plor el marrimen 1183 Henri le Jeune
Bertran de Bòrn Mon chan fenisc el dol et ab maltraire 1183 Henri le Jeune
Folquet de Marseille Si com cel qu'es tan greujat 1192 Barral Ier des Baux
Gaucelm Faidit Fortz causa es que tot lo major dan 1199 Richard Ier d'Angleterre
Giraut de Bornelh Planh e sospir e plor e chan 1199 Aimar V de Limòtges
Pons de Capduelh De totz caitius sui eu aicel que plus ???? Azalais, épouse d'Ozil de Mercœur
Guillem Augier Novella Cascus plor e planh son damnatge 1209 Raimon Rogièr Trencavel
Lanfranco Cigala Eu non chan ges pes talan de chantar 1210s Berlenda
Giraut de Calanso Bels senher Deus, quo pot esser sofritz 1211 Ferdinand, infant de Castile
Gavaudan Crezens fis verais et entiers 1212 sa dame anonyme
Aimeric de Peguilhan Ja no cugei quem pogues oblidar 1212 Azzo VI d'Este et Boniface de Vérone
Aimeric de Peguilhan S'eu chantei alegres ni jauzens 1212 Azzo VI d'Este et Boniface de Vérone
Daude de Pradas Be deu esser solatz marritz 122030 Uc Brunenc
Aimeric de Peguilhan Ara par be que Valors se desfai 1220 Guglielmo Malaspina
Aimeric de Peguilhan De tot en tot es ar de mi partitz ???? bonne comtesse Béatrice
Sordèl Planher vol En Blacatz en aquest leugier so 1237 Blacatz
Bertran d'Alamanon Mout m'es greu d'En Sordel quar l'es faillitz sos sens 1237 Blacatz
Peire Bremon Ricas Novas Pus partit an lo cor En Sordel e'n Bertrans 1237 Blacatz
Aimeric de Belenoi Ailas, per que viu lonjamen ni dura 1242 Nuño Sánchez
Aimeric de Peguilhan ? Ab marrimen angoissos et ab plor 1245 Raimond Bérenger IV de Provence
Rigaut de Berbezilh attr. En chantan (ieu) plaing e sospir 1245 Raimond Bérenger IV de Provence
Bonifaci Calvo S'ieu ai perdut, no s'en podon jauzir 125065 sa dame anonyme
Bertran Carbonel S'ieu anc nulh tems chantei alegramen 125265 P. G. (prob. Peire Guilhem de Tolosa)
Pons Santolh Marritz com hom malsabens ab frachura 1260 Guilhem Montanhagòl
Raimon Gaucelm Cascus planh lo sieu damnatge 1262 Guiraut d'Alanhan, bourgeois de Béziers
Anonyme Totas honors e tug fag benestan 1266 Manfred Ier de Sicile
Bertolome Zorzi Sil mons fondes a meravilha gran 1268 Conradin et Frédéric Ier de Bade-Bade
Paulet de Marseille Razos no nes que hom deja cantar 1268 Barral II des Baux
Anonyme En chantan m'aven a retraire 1269 Gregorio de Montelungo
Guilhem d'Autpol ? Fortz tristors es e salvatj'a retraire 1270 Louis IX de France
Guiraut Riquier Ples de tristor, marritz e doloiros 1270 Amalric Ier de Narbonne
Joan Esteve Aissi quol malanans 1270 Amalric Ier de Narbonne
Matieu de Carcin Tan sui marritz que nom puesc alegrar 1276 Jacques le Conquérant
Cerverí de Girona Si per tristor per dol ni per cossire 1276 Jacques le Conquérant
Cerverí de Girona Joys ni solatz, pascors, abrils ni mais 1276 Raimon de Cardona
Joan Esteve Planhen ploran ab desplazer 1289 Guilhem de Lodève
Raimon Menudet Ab grans dolors et ab grans merrimens ???? Daude de Boussagues
Raimon de Cornet Aras quan vey de bos homes fraytura 1324 Amanieu VII d'Albret
Anonyme Glorios Dieus, don totz bens ha creysensa 1343 Robert Ier de Naples

Articles connexesModifier