Ouvrir le menu principal

Place du Château (Strasbourg)

place de Strasbourg, France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Place du Château.

Place du Château

(Schlossplatz)

Image illustrative de l’article Place du Château (Strasbourg)
La place du Château vue depuis la cathédrale.
Situation
Coordonnées 48° 34′ 53″ nord, 7° 45′ 05″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Ville Strasbourg
Quartier(s) Grande Île de Strasbourg
Morphologie
Type place
Forme rectangulaire
Histoire
Monuments Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg
Palais Rohan
Lycée Fustel-de-Coulanges

Géolocalisation sur la carte : Strasbourg

(Voir situation sur carte : Strasbourg)
Place du Château (Schlossplatz)

La Place du Château est située dans la Grande Île de Strasbourg. Construite en 1215, elle change plusieurs fois de nom.

NomModifier

 
La place avant son réaménagement, vue depuis la plateforme de la Cathédrale.

De sa construction jusqu'en 1740, elle porte le nom de Cour de l'évêque[1] avant de s'appeler place de l'Evêché, puis place de la Responsabilité jusqu'en 1793 et place du Château du Palais en 1804 et dès 1817 place du Château Royal. Le nom de place du Château ne lui est attribué qu'en 1858. Elle changera pour Schlossplatz lors de la victoire allemande. Elle reprendra son nom français en 1918 avant de réadopter le nom allemand en 1940. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle a conservé son nom actuel[1].

Principaux édificesModifier

Plusieurs édifices prestigieux bordent la place : la cathédrale Notre-Dame, le siège de l'Œuvre Notre-Dame, le Palais Rohan, l'ancienne École impériale du Service de santé militaire ainsi que le lycée Fustel-de-Coulanges. Cinq musées de la Ville de Strasbourg y sont domiciliés : le Musée archéologique, le Musée des arts décoratifs, le Musée des beaux-arts, le Musée de l'Œuvre Notre-Dame et le Cabinet des estampes et des dessins.

Transformation de la placeModifier

Campagne de fouilles 2012Modifier

En 2012, dans cadre du réaménagement de la place, des fouilles archéologiques préventives sont effectuées par l’Inrap entre juillet et octobre 2012. Cette fouille a livré, entre autres, deux fragments de fresques romaines peintes. Elles ont été restaurées et sont exposées depuis mai 2013 au Musée archéologique de Strasbourg.



Les travaux de rénovation.Modifier

La ville décide de supprimer le parking et la circulation automobile sur la place au début de l’année 2010. La place devient une zone piétonne et du mobilier urbain est installé provisoirement en attendant un réaménagement complet. La concertation avec les riverains pour son réaménagement s’achève à la fin de l’année 2011. Plusieurs projets sont présentés qui seront retoqués par les Strasbourgeois[2]. Début 2012, le projet définitif est dévoilé pour un budget de 2,45 millions d'euros. Les 10 marronniers en mauvais état sanitaire plantés au début du XXe siècle sont abattus et remplacés par dix tilleuls âgés de trente ans, des blocs de grès roses sculptés par les ateliers de la Fondation de l'Œuvre Notre-Dame sont disposés autour de la place et des jets d'eau sont installés au milieu de celle-ci. La nouvelle place est inaugurée le 21 septembre 2013[3].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « place du Château » (consulté le 2 juillet 2012)
  2. « Quel avenir pour la place du Château », (consulté le 2 juillet 2012)
  3. France 3 Alsace [1]

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Heidi Cicutta (et al.), « Sous la place du Château à Strasbourg : des légionnaires romains aux bâtisseurs du Moyen Âge », dans Archéologia, 2012, no 505, p. 24-33
  • Mathias Heissler, Place du Château à Strasbourg : le musée du chantier de la cathédrale, Strasbourg, 1997, 64 p. (mémoire d'Architecture)
  • Lucie Maechel, Théodore Rieger (et al.), « La place du Château et ses abords », in Strasbourg insolite et secret, J. P. Gisserot, Paris, 1999, p. 28-39 (ISBN 9782877474283)
  • Roland Recht, Jean-Pierre Klein et Georges Foessel (dir.), « La place du Château » in Connaître Strasbourg : cathédrales, musées, églises, monuments, palais et maisons, places et rues, Alsatia, Colmar, 1998 (nouvelle édition remaniée), p. 64-90 (ISBN 2-7032-0207-5)
  • Marie-Dominique Waton, « Un 'caveau pour le futur' : un peu de passé détruit à la place du Château à Strasbourg », dans Bulletin de la cathédrale de Strasbourg, 1996, no 22, p. 111-116

Lien externeModifier