Ouvrir le menu principal

Place Boieldieu (Paris)

place de Paris, France

2e arrt
Place Boieldieu
Image illustrative de l’article Place Boieldieu (Paris)
Place Boieldieu.
Situation
Arrondissement 2e
Quartier Vivienne
Historique
Création 14 octobre 1780
Dénomination 1852
Ancien nom Place des Italiens
Géocodification
Ville de Paris 1065
DGI 1055

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Place Boieldieu

La place Boieldieu est une place du 2e arrondissement de Paris donnant accès à la salle Favart. Elle porte le nom de François-Adrien Boieldieu, principal compositeur français d'opéras du premier quart du XIXe siècle.

Situation et accèsModifier

Elle se situe entre les rues de Marivaux et Favart dans le 2e arrondissement.

Ce site est desservi par la station de métro Richelieu - Drouot.

Origine du nomModifier

Elle porte le nom du compositeur français François Adrien Boieldieu (1775-1834), en raison du voisinage de l'Opéra Comique.

HistoriqueModifier

 
La place avec le théâtre vers 1820, par Christophe Civeton.

Des lettres patentes, données à Marly-le-Roi le 14 octobre 1780, et enregistrées au Parlement de Paris le 24 du même mois, autorisèrent la compagnie Beboul de Villeneuve à faire construire sur l'emplacement de l'hôtel de Choiseul une salle de spectacle pour la comédie italienne et à former au-devant une place de 400 toises de superficie. Ces lettres patentes reçurent immédiatement leur exécution, et la place prit la dénomination de « place des Italiens ».

Une ordonnance royale du 27 octobre 1847 a maintenu la largeur de cette voie publique à 27 mètres.

Le 13 avril 1852, la place prend le nom de « place Boieldieu » :

« Au nom du peuple français, Louis-Napoléon, président de la République, sur le rapport du ministre de l'Intérieur ; vu l'ordonnance du 10 juillet 1816 ; décrète :
  • Article 1er. La dénomination de place Boieldieu sera substituée à l'avenir à celle de place des Italiens.
  • Article 2. Le ministre de l'Intérieur est chargé de l'exécution du présent décret.

Fait au Palais des Tuileries, le 13 avril 1852. Signé L. Napoléon. — Le ministre de l'Intérieur, signé F. de Persigny. »

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

BibliographieModifier

Notes, sources et référencesModifier

  1. « Les rues de Paris », sur www.parisrues.com.

Sur les autres projets Wikimedia :