Pirogue de Pesse

plus ancien bateau connu au monde

La pirogue de Pesse est considérée comme étant le plus ancien bateau connu au monde. Cette pirogue, découverte dans les années 1950 aux Pays-Bas, a été fabriquée au début de la période mésolithique, vers 8265 ± 275 AP, soit environ  ; elle est exposée au musée régional de Drenthe, à Assen.

Pirogue de Pesse
Boomstamkano van Pesse, Drents Museum, 1955-VIII-2.jpg
La pirogue de Pesse.
Présentation
Construction
Longueur
3 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Largeur
0,4 mVoir et modifier les données sur Wikidata

DescriptionModifier

C'est une pirogue monoxyle mesurant 298 cm de long et 44 cm de large[1]. Elle est constituée d'un seul tronc de pin sylvestre[2]. Des marques sont présentes dans la cavité, probablement formées par les outils en silex ou en corne[2].

HistoireModifier

 
La pirogue exposée en 2019.

La pirogue a été découverte en 1955 lors de la construction de l'autoroute néerlandaise A28. La route devait passer au sud du village de Pesse dans la commune de Hoogeveen, à un endroit où il y avait une tourbière. Pour construire la route la tourbe devait être supprimée. Lors de la fouille, l'opérateur de l'engin de terrassement découvre ce qu'il pense d'abord n'être qu'un tronc d'arbre, à deux mètres sous la surface. Un fermier local, Hendrik Wanders, comprend que c'est une pirogue et il la donne à l'université de Groningue, où elle est examinée et lyophilisée pour la préserver. Elle est ensuite transférée au musée régional de Drenthe, situé près du site de la découverte[3].

La datation au carbone 14 indique que l'embarcation a été fabriquée au début de la période mésolithique, vers 8265 ± 275 AP (env. [4],[5],[6]). Par comparaison, cette pirogue est précédée par la plus ancienne pagaie connue découverte à Star Carr en Angleterre et datée de et suivie par la plus ancienne pirogue européenne en chêne, datée de [4]

ControverseModifier

Il y a eu des doutes sur son utilisation en tant qu'outil de navigation. Des experts danois se sont demandé si un aussi petit bateau pouvait naviguer. En 2001, une réplique de la pirogue a été construite par l'archéologue et ancien conservateur du Musée de Drenthe Jaap Beuker. Elle a été utilisée avec succès par un canoéiste[7]. D'autres ont théorisé que cela pouvait être un dispositif d'alimentation animale telle une mangeoire[8]. Beuker a rétorqué que l'élevage n'existait pas au mésolithique et donc qu'il était impossible que ce soit une auge. Le bateau est également similaire dans sa construction à d'autres pirogues préhistoriques trouvées dans d'autres pays[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (nl) Jan Wierenga, « Kano van Pesse Kon Echt Varen », Nieuwsblad van het Noorden, (consulté le 4 décembre 2011).
  2. a et b (nl) J.R. Beuker et M.J.L.Th. Niekus, « De Kano Van Pesse - De Bijl Erin », De Nieuwe Drentse Volksalmanak, (consulté le 4 décembre 2011).
  3. (nl) Rene Wanders, « Boot van Pesse » (consulté le 4 décembre 2011).
  4. a et b Meide 1995, p. 4.
  5. Michel Orliac, « Mésolithique. La pêche, la récolte des mollusques et la cueillette des végétaux », Encyclopædia Universalis en ligne.
  6. Christophe Cupillard et Annick Richard, Les derniers chasseurs-cueilleurs d'Europe occidentale (13 000-5 500 av. J.-C.) (actes du Colloque international de Besançon, Doubs, France, 23-25 octobre 1998), Presses Univ. Franche-Comté, (lire en ligne), p. 305
  7. (nl) ANP, « Oudste bootje ter wereld kon werkelijk varen », Leeuwarder Courant, (consulté le 4 juin 2020).
  8. (nl) Marcel J.Th. Niekus, « Letter to the Editor », Niewsblad van het Noorden, (consulté le 4 décembre 2011).

BibliographieModifier

  • (en) C. Meide, The Dugout Canoe in the Americas, An archaeological, Ethnohistorical, and Structural Overview, Florida State University, (lire en ligne).