Ouvrir le menu principal
Pierre Woeiriot
Pierre Woeiriot03a.jpg
Autoportrait (1556).
Naissance
Décès
Activités
Lieu de travail

Pierre Woeiriot de Bouzey, né à Neufchâteau en 1532 et mort à Damblain en 1599, est un peintre, sculpteur, graveur et médailleur français.

Sommaire

BiographieModifier

Fils et petit-fils d'orfèvres, Pierre Woeiriot débute dans ce métier. À partir de 1555, il se spécialise dans la gravure sur cuivre et illustre divers livres. En 1555, il fait un portrait gravé de la poétesse lyonnaise Louise Labé. Il réside alternativement à Nancy où il travaille pour le duc de Lorraine et à Lyon où il fréquente un cercle d'artistes et de poètes. Vers 1560, il effectue des voyages à Rome et à Florence. À Lyon, sous l'influence du poète Louis Des Masures, il se convertit au protestantisme et fait deux portraits de Calvin. En 1561, il entreprend la gravure de 36 planches pour illustrer l'Ancien Testament pour le marchand Antoine God, l'ouvrage est publié en 1580. Entre 1566 et 1577, il illustre les Emblemes ou devises chrestiennes[1], de Georgette de Montenay, dame de compagnie de Jeanne d'Albret. Après un séjour à Augsbourg, il s'établit en 1571 à Damblain, dans les Vosges où il vient d'hériter du fief et du titre de sa mère Urbaine de Bouzey et y meurt en 1599.

ŒuvresModifier

  • Illustrations gravées :
    • Lilio Gregorio Giraldi et Clément Baudin Pinax iconicus antiquorum ac variorum in sepulturis rituum, publié en 1556
    • Livre d'anneaux d'orfèvrerie, publié en 1561, dédicacé à son ami, le poète Barthélemy Aneau mort cette année.
    • Nicolas Clément, Rois et Ducs d'Austrasie[2], vers 1562, 63 médaillons circulaires portraits des ducs de Lorraine.
  • Médailles :


  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :