Ouvrir le menu principal

Pierre Martin (politologue)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre Martin et Martin.
Pierre Martin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Pierre Martin est un politologue français, spécialiste de l’analyse des résultats électoraux et de l’étude des systèmes électoraux et des modes de scrutin.

Carrière universitaireModifier

Docteur en science politique de l'Institut d'études politiques de Paris (1983), il est ingénieur de recherche au CNRS. Il est actuellement affecté au laboratoire Pacte, à Grenoble, au sein duquel il anime le groupe de recherches « Élections et Partis ».

Il est notamment l'auteur de Comprendre les évolutions électorales (Presses de Sciences Po, 2000), un ouvrage dans lequel il revisite l'histoire électorale française à partir de la théorie des réalignements. Spécialiste des modes de scrutin[1], il a également écrit Les systèmes électoraux et les modes de scrutin, ouvrage de référence sur ce sujet qu'il traître dans une perspective internationale[2].

Il enseigne en master à l'Institut d'études politiques de Grenoble et assure régulièrement une chronique des élections françaises dans la revue Commentaire.

Engagement en politiqueModifier

Longtemps membre du Parti socialiste, il a été assistant puis délégué général du secteur élections de ce parti entre 1980 et 1987, puis délégué au secteur international de 1987 à 1988. Il a par la suite été chef du service Études-sondage au Service d'information et de diffusion du Premier ministre de 1988 à 1990[3].

BibliographieModifier

  • Crise mondiale et système partisans, Paris, Presses de Sciences Po, 2018.
  • Les Systèmes électoraux et les modes de scrutin, Paris, Montchrestien, 3e édition, 2006.
  • Dynamiques partisanes et réalignements électoraux au Canada (1867-2004), Paris, L’Harmattan, 2005.
  • Les Élections municipales en France depuis 1945, Paris, La Documentation française, 2001.
  • Comprendre les évolutions électorales, la théorie des réalignements revisitée, Paris, Presses de Sciences Po, 2000[4].
  • Le Vote Le Pen, l'électorat du Front national, note de la Fondation Saint-Simon, n° 84, octobre-novembre 1996.

Notes et référencesModifier

  1. Daniel Martins, « Les modes de scrutin des élections locales dans les vingt-sept États membres de l'Union européenne », sur Cairn.info, (consulté le 3 mai 2019)
  2. Ronan Teyssier, « Compte rendu - Recensions - Les systèmes électoraux et les modes de scrutin », sur erudit.org, (consulté le 3 mai 2019)
  3. Voir la quatrième de couverture de Comprendre les évolutions électorales
  4. Pierre-Olivier Monteil, « Pierre Martin, Comprendre les évolutions électorales. La théorie des réalignements revisitée », Autres Temps, vol. 70, no 1,‎ , p. 113–114 (lire en ligne, consulté le 3 mai 2019)

Liens externesModifier