Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouisset (homonymie).

Pierre Léon Bouisset, né le à Lacaune (Tarn) et mort le à Montpellier, est un officier militaire français, auteur du chant de La Galette. Ce chant est devenu l'hymne traditionnel des élèves officiers de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr.

BiographieModifier

Pierre Léon Bouisset est le dernier fils de Louis Bouisset, un chapelier de Lacaune, issu d'une famille de Murat-sur-Vèbre. Ses frères Louis († 1846) et Crépin Martial (1814-1886) seront prêtres ; Marie André Paulin (1822-1893) sera professeur de latin. Comme ses frères, Pierre Léon fait ses études au collège de Castres.

 
Maison natale de Pierre Léon Bouisset.

En 1843, il entre à l'école de Saint-Cyr (promotion d’Isly). Il compose les paroles du chant de la Galette, surnom de l'épaulette bleue que portaient les élèves-officiers mal classés. En fait, à partir de 1845, tous les élèves porteront l'épaulette rouge. Composé sur la musique des Puritains de Vincenzo Bellini, ce chant se veut un hommage à ce symbole des élèves mal classés et va devenir l'hymne officiel de l’école.

Pierre Léon Bouisset sort de l'école 169e sur 274. Il est nommé capitaine en 1854, chef de bataillon en 1869. Il commande le bureau de recrutement d’Avignon de 1875 à 1880. Il quitte l'armée avec le grade de lieutenant-colonel.

Son séjour en Afrique lui a inspiré des pages consignées dans trois cahiers manuscrits.

Il est également l'auteur des Légendes des Monts de Lacaune, parues en 1880. Il s'agit d'un recueil de poèmes retraçant des légendes et des épisodes historiques de la région de Lacaune.

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :