Pierre Delaunay-Deslandes

Pierre Delaunay-Deslandes
Pierre Delaunay-Deslandes.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
ChaunyVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activité
Autres informations
Distinction

Pierre Delaunay-Deslandes, né le [1] à Vergoncey et mort le à Chauny, est un industriel français, directeur de la manufacture royale des glaces de Saint-Gobain.

BiographieModifier

Après un passage chez les oratoriens, Pierre Delaunay-Deslandes est admis à l'école des ponts et chaussées et s'installe à Saint-Gobain en 1752. Il devient le directeur général de la manufacture royale des glaces de Saint-Gobain en 1758 et prend sa retraite en 1789[2]. Il en perfectionne les fourneaux pour économiser le bois, les rend apte à utiliser la houille, supprime le soufflage, avec lequel on ne pouvait faire de glaces de très grandes dimensions, et étendit le coulage à 2 707 mètres.

Il est l'auteur d'un Historique de la fabrication des glaces, achevé en 1800.

Il épouse Mlle Le Sérurier, fille de Josias Léger Le Serurier (1725-1809), négociant à Saint-Quentin. Son épouse est la nièce de Nicolas-Jacques Camusat de Bellombre, la belle-sœur du maire Joseph-Marie Néret (1747-1823) et la tante de Josias et Félix Le Sérurier.

Il est anobli par Louis XV en 1773 et fait chevalier de l'ordre de Saint-Michel par Louis XVI en 1775.

SourcesModifier

  • Ch. Debrozy et Th. Bachelet, Dictionnaire général de biographie et d'histoire, Delagrave, éditeur, Paris, 1880, p. 760
  • Le Héricher, Annuaire de la Manche, 1861

Notes et référencesModifier

  1. ou 1723
  2. Jules Caron, Histoire populaire de Chauny, 1878, p.126