Pierre Bouteiller (compositeur)

compositeur français

Pierre Bouteiller (c.1655-c.1717) est un compositeur français de la période baroque.

BiographieModifier

Faute de documents, on sait peu sur sa vie, sauf ses œuvres[af 1].

En , Pierre Bouteiller fut l'un des candidats qui participèrent à un grand concours, organisé par Louis XIV. Celui-ci fut tenu au château de Versailles afin de sélectionner quatre sous-maîtres de la Chapelle royale. On trouve son nom dans la revue Mercure Galant. Mais le compositeur fut exclu (voir la liste de cette revue, avril 1683).

Maître de chapelle à Troyes entre 1687 et 1698, hormis durant la période allant de 1694 à 1697, où il s'installe à Châlons-sur-Marne[1].

Il quitta cette fonction en 1698, afin de retourner à Paris, en qualité de maître joueur de viole et autres instruments de musique[af 1].

Puis, il partit vers Madrid en 1700 ou 1701, en accompagnant au nouveau roi d'Espagne Philippe V. Il fut chanteur basse[af 1]. Dernier renseignement, il fut encore maître de musique à Paris, en gardant de petits rôles à l'Académie royale de musique[af 1].

ŒuvresModifier

La Missa pro defunctis est conservée dans un recueil en compagnie de douze autres motets[2]. Érik Orsenna et l'équipe des Arts Florissants considèrent qu'en 1695, ces œuvres furent confiées à Sébastien de Brossard, lorsque ce dernier passa à Châlon-sur-Marne[af 2]. Ainsi, un petit motet à voix seule avec deux violons et basse, en manuscrit autographe, date du [3].

  • Missa pro defunctis à 5 voix[4]
  • Petit motet à voix seule avec cordes (1693)

EnregistrementModifier

  1. a b c et d p.  9
  2. p. 5 - 9

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

  1. L'artiste de cour dans l'Espagne du XVIIIe siècle: p144 Nicolás Morales - 2007 61 Pierre Bouteiller (1655-1717). Maître de chapelle à Troyes entre 1687 et 1698, hormis durant la période allant de 1694 a 1697, où il s'installe à Châlons-sur-Marne, il exerce par la suite dans la capitale du royaume les fonctions de ...
  2. Recherches sur la musique française classique: 1988-1990 1990 "La Missa pro Defunctis est aussi conservée dans le recueil coté Vm1 1256, en compagnie des douze autres motets. Il est à noter que, parmi les éditions modernes, seul, A. Lafitte, en 1859, a publié des œuvres de Pierre Bouteiller, ..."
  3. Voir le catalogue en ligne au-dessous
  4. Revue de musicologie 86 Société française de musicologie, Société française de musicologie - 2000 "Pierre Bouteiller, Missa pro defunctis cum quinque voc. Dans [Recueil de] Treize motets en partitions à 1,2, 3 et 4 voc. et org. Avec et sans instrum. Et une messe pro Defunctis à 5 CATTB et org., F-Pn Vm1 1256 (partition ms. fin du ..."