Ouvrir le menu principal

Pierre-François Forissier

amiral français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Forissier.

Officier général francais 5 etoiles.svg Pierre-François Forissier
Pierre-François Forissier

Naissance (67 ans)
Lorient
Origine Drapeau de la France France
Arme Marine
Grade Amiral
Années de service 1971-2011
Commandement SNA Rubis, SNLE Le Tonnant
Forces sous-marines et Force océanique stratégique
Major général de la marine de 2005 à 2008
Chef d'état-major de la marine de 2008 à 2011
Distinctions Grand officier de la Légion d'honneur

Pierre-François Forissier, né le à Lorient, est un amiral français et chef d'état-major de la marine.

Sommaire

BiographieModifier

Après des études secondaires à Nice, Marseille et Toulon, il entre au lycée naval de Brest en 1968.

En 1971, il intègre l'École navale d'où il sort enseigne de vaisseau de première classe en 1974. En 1975, il rallie les forces sous-marines où il sert dans tous les types de sous-marins opérationnels, commandant notamment le sous-marin nucléaire d'attaque Rubis et le sous-marin nucléaire lanceur d'engins Le Tonnant.

Il embarque également à bord de bâtiments de surface : en 1974 comme officier en second de la 20e division de dragueurs et du dragueur Glycine, puis en 1990 comme officier de manœuvre du porte-avions Foch.

En 1993, il est commandant en second du centre d'instruction naval de Brest.

Il sert aussi à l'état-major de la marine dans la division « Matériel » puis quelques années plus tard à la division « Plans » et il est promu contre-amiral en 2001.

Il occupe ensuite les fonctions d'adjoint territorial au commandant de la région maritime « Atlantique ».

Vice-amiral, il commande les forces sous-marines et la force océanique stratégique avant d'être nommé vice-amiral d'escadre en 2005 au poste de major général de la marine.

Le 4 février 2008, il est élevé au rang d'amiral et nommé chef d'état-major de la marine[1]. Il quitte cette fonction le 12 septembre 2011, remplacé par l'amiral Bernard Rogel[2],[3].

Revenu à la vie civile, il fonde la société Marine Firminy SAS dont il est le président.

À l'occasion des élections législatives de 2012 dans le Morbihan, il se présente comme suppléant de Brigitte Mélin (UMP) dans la cinquième circonscription de ce département.

En septembre 2012, il fonde avec 18 acteurs du monde maritime l'association pour le Grand Voilier École (Asso-GVE) dont le but est de faire construire un grand voilier moderne pour la France[4].

En 2013, il est élu à l'Académie de Marine[5].

DécorationsModifier

     
     
   

IntitulésModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :