Picton (Nouvelle-Zélande)

localité néo-zélandaise

Picton
Picton (Nouvelle-Zélande)
Administration
Pays Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Île Île du Sud
Région Marlborough
Autorité territoriale Marlborough
Démographie
Population 4 350 hab. (2018)
Densité 129 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 17′ 46″ sud, 174° 00′ 08″ est
Altitude m
Superficie 3 379 ha = 33,79 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Zélande
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Zélande
City locator 14.svg
Picton
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Zélande
Voir sur la carte topographique de Nouvelle-Zélande
City locator 14.svg
Picton

Picton (en maori : Waitohi) est une ville située dans la région-district de Marlborough, en Nouvelle-Zélande.

GéographieModifier

La ville est située près du bassin de la Reine-Charlotte, à 25 km au nord de Blenheim et 65 km à l'ouest de Wellington. Waikawa se situe immédiatement au nord-est de Picton.

Picton est une plate-forme de correspondance importante en Nouvelle-Zélande, car la ville est le terminus maritime de l'île du Sud pour la traversée du détroit de Cook. Elle accueille donc une grande partie des marchandises et passagers en provenance ou au départ de l'île du Nord.

ToponymieModifier

La ville a été dénommée en l‘honneur de Sir Thomas Picton, le militaire gallois, associé à Arthur Wellesley de Wellington, qui fut tué lors de la Bataille de Waterloo . L'écrivaine Katherine Beauchamp a longtemps séjourné à Picton, qu'elle mentionne dans sa nouvelle The Voyage.

TransportModifier

La ligne de chemin de fer de la principale ligne du nord (en) et la route State Highway 1 (en) relient la ville de Picton en direction du sud avec les villes de Blenheim, de Kaikoura, et de Christchurch et au-delà, par la pittoresque «Queen Charlotte Drive», (plus courte en distance mais habituellement plus lente que la «State Highway 1/State Highway 1» via la ville de Rapaura, près de Blenheim) allant vers l’ouest vers Havelock.

Le terminus de la grande route marquait la fin de la liaison et donc l’isolement relatif de cette zone dans les années passées et ce qui a encouragé l’installation de structures hôtelières modernes, à commencer par le American Luxury Motels, mais rien d’autre, après la mise en service du ferry pour Wellington.

Picton est le principal lien entre l'Île du Sud et l'Île du Nord, avec une programmation des services de ferries à travers le détroit de Cook.

Les deux principales compagnies maritimes, qui opèrent sur cette route maritime sont l’Interislander (en) et la “ Strait Shipping (en), qui toutes les deux, offrent des capacités d’aller et retour (« Roll-on/roll-off») pour des voitures, mais aussi pour les camions et parfois aussi pour les trains , entre les îles . Il a été proposé dans les années récentes, (la dernière fois en 2011) de relocaliser les terminaux des ferries de Picton vers la baie de Clifford Bay (en), au sud de la ville de Blenheim, pour réduire le temps de trajet. Toutefois ces projets ne dépassent jamais le stade de projet, et furent parfois abandonnées.

Les trains de touristes ou simplement de passagers, longue distance, le long de la Côte Pacifique venant de Christchurch, assurent un trajet journalier aller-retour vers Picton, durant les mois d’été.

L’aérodrome de Picton (en), est situé au niveau de la ville de Koromiko soit à 7,4 km au sud de la ville et offre un service régulier vers la capitale Wellington avec la compagnie Sounds Air (en) et des vols charters autour des «Marlborough sounds».

À proximité, on trouve les possibilités de logements de la ville d’ Anakiwa, de Waikawa, et dans la baie de ' Ngakuta'.

Le «Centre Edwin Fox Maritime» est caractérisé par les restes du navire Edwin Fox (en), le seul bateau survivant de transport pénal de détenus venant d’Australie et qui comporte un petit musée .

AttraitsModifier

La ville est aussi souvent le point de séjours de vacances dans les Marlborough Sounds.

Les activités essentielles sont la pêche, la randonnée le long du chemin du chemin de la Queen Charlotte Sound (en) et la plongée sous marine . Une promenade populaire pour la plongée est le pont de 177 m de long de l’ancien bateau de croisière MS Mikhail Lermontov, qui gît, maintenant par 37 mètres de fond au niveau de Port Gore [1]. Des bateaux charters de plongées, quittent Picton pour ce dernier emplacement du “ Mikhail Lermontov”, l’une des plus grandes et surtout des plus accessibles, parmi les épaves récentes du monde.

La présence d’un guide est essentielle dans la mesure où le pont est depuis 1986 par 30 m de fond mais les plongeurs peuvent être désorientés, quand ils circulent à l’intérieur de la coque couchée sur le flanc [2].

D’autres excellents sites de plongées, se situent dans la région de Picton [3] comprenant la 'Réserve de poissons' , le ' Koi wreck', et la réserve de « Long Island Marine Reserve». Une introduction à la plongée (découverte de la plongée sous-marine) et la plongée accompagnée de PADI (Professional Association of Diving Instructors), ainsi que des cours de certification pour la plongée en eau libre, sont disponibles au niveau de Picton [4] La plongée technique et les cours de TDI (Technical Diving International) peuvent être complétés sur Picton, ainsi que des plongées dans les Marlborough Sounds.

GalerieModifier

ÉducationModifier

  • La première école ouvrit à Picton en 1861 au coin de ‘Devon Stree’t et de ‘ Broadway’.
  • Une nouvelle école ouvrit en 1882, et une partie de l’ancienne école fut déplacée sur le nouveau site, mais fut détruite par le feu en .
  • Un couvent catholique comportant une école, ouvrit en 1915, et fut remplacée par l’école St Joseph en 1924[5].
  • Le “ Queen Charlotte College” est un établissement secondaire (pour les enfants du niveau 7 à 13 ) avec un taux de décile de 4 et un effectif de 400 élèves [6].
  • La “Picton School “ est un établissement primaire (pour les enfants allant de l'année 1 à 6), avec un taux de décile de 3 et un effectif de 120 élèves[7].
  • L’école ' St Joseph ' est une école primaire catholique, intégrée au public, accueillant les enfants de l'année 1 à 6, avec un taux de décile de 5 et un effectif de 25 élèves[8].

Toutes ces écoles sont mixtes. D’autres écoles primaires de la région siègent au niveau de la ville de Linkwater et de Waikawa.

Personnalités notablesModifier

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Picton, New Zealand » (voir la liste des auteurs).
  1. Wreck Diving in the Marlborough Sounds New Zealand. Mikhail Lermontov, Lastingham, Koi and Rangitoto : Go Dive Marlborough
  2. /marlborough.html Charter Information Marlborough (NZ): Yacht, Launch & Boat Charters and Deep Sea Diving
  3. [http: //www.godive.co.nz /dive_site_information.html Wreck and reef dive sites in the Marlborough Sounds including the Mikhail Lermontov, Lastingham, and Rangitoto wrecks]
  4. [http: //www.godive.co.nz /index.html New Zealand Wreck Diving in the Marlborough Sounds, Diver Training, Liveaboard and live ashore expeditions. PADI accredited scuba diving and dive tourism instruction ]
  5. Marlborough - A Provincial History, A. D. McIntosh, , 329, 340–342 p.
  6. « Te Kete Ipurangi - Queen Charlotte College », Ministère de l'Education (en)
  7. « Te Kete Ipurangi - Picton School », Ministère de l'Education (en)
  8. « Te Kete Ipurangi - St Joseph's School, Picton », Ministère de l'Education (en)
  9. Marlborough Express (journal), 6 & 9 décembre 1876, 24 & 27 janvier 1877
  10. « Kennedy, Julie », Book Council (consulté le 21 juillet 2010)
  11. Julie Kennedy, Katherine Mansfield à Picton, Cape Catley, (ISBN 0-908561-73-3)

Liens externesModifier